Rémi Poirier a affronté 67 tirs en seulement cinq périodes depuis le début de la série contre l’Armada de Blainville-Boisbriand. Il a profité d’un repos en troisième période jeudi soir.
Rémi Poirier a affronté 67 tirs en seulement cinq périodes depuis le début de la série contre l’Armada de Blainville-Boisbriand. Il a profité d’un repos en troisième période jeudi soir.

Une pause pour Poirier

Jean-François Plante
Jean-François Plante
Le Droit
Troisième étoile du match de mercredi et meilleur joueur des Olympiques de Gatineau jeudi, Rémi Poirier a quand même terminé les 20 dernières minutes du deuxième duel assis au bout du banc.