«Peut-être que le résultat aurait été différent si on n’avait pas vécu une éclosion de COVID-19 deux semaines avant le début des séries. On ne le saura jamais. Mais au final, l’Armada a mieux joué que nous. C’est une équipe à maturité et elle a profité de ses occasions», a résumé le gardien partant des Olympiques, Rémi Poirier.
«Peut-être que le résultat aurait été différent si on n’avait pas vécu une éclosion de COVID-19 deux semaines avant le début des séries. On ne le saura jamais. Mais au final, l’Armada a mieux joué que nous. C’est une équipe à maturité et elle a profité de ses occasions», a résumé le gardien partant des Olympiques, Rémi Poirier.

Rémi Poirier : «Au final, l’Armada a mieux joué que nous»

Jonathan Gagnon
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est
Article réservé aux abonnés
Parmi les séries de premier tour dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, celle opposant les Olympiques de Gatineau et l’Armada de Blainville-Boisbriand était certainement l’une des plus équilibrées, du moins «sur papier». Trois joueurs de la région se sont retrouvés du mauvais côté du verdict avec les Olympiques, éliminés après quatre parties.