Justin Ducharme (71) et ses coéquipiers des Foreurs de Val-d’Or n’ont pas ménagé le Drakkar, l’emportant 5-2 vendredi à Baie-Comeau.
Justin Ducharme (71) et ses coéquipiers des Foreurs de Val-d’Or n’ont pas ménagé le Drakkar, l’emportant 5-2 vendredi à Baie-Comeau.

Val-d’Or dispose aisément du Drakkar [VIDÉO]

Steeve Paradis
Steeve Paradis
Collaboration spéciale
BAIE-COMEAU – Grâce notamment à deux buts en désavantage numérique, les Foreurs de Val-d’Or ont engrangé une deuxième victoire en autant de matchs à Baie-Comeau, l’emportant cette fois 5-2 aux dépens du Drakkar, qui subit pour sa part une cinquième défaite d’affilée.

Le Drakkar a été en mesure de rivaliser avec son adversaire de la semaine mais son problème, c’est qu’il ne marque pas de but. Les hommes de Jean-François Grégoire affichent la pire moyenne de buts inscrits par match dans la LHJMQ, avec 24 filets en 11 rencontres.

«Au-delà des buts, t’as différents rôles dans une équipe et ce n’est pas tout le monde qui peut jouer pareil», a lancé Jean-François Grégoire pour illustrer le fait que certains de ses hommes essaient d’en faire trop. «Il faut que tu apprennes ton identité et ensuite, c’est l’acceptation de ton rôle. Ce n’est pas seulement les plus jeunes, c’est généralisé», d’ajouter l’entraîneur-chef du Drakkar.

Comme il l’a déjà répété à quelques reprises depuis le début de la saison, Grégoire a fait valoir vendredi que ses jeunes ouailles déploient la meilleure volonté du monde, mais que le problème se trouve dans la prise de décision dans le feu de l’action.

«Quand ça va vite, les mauvaises habitudes reviennent. Il y a un plan de match pour aider les joueurs, justement pour être un jeu d’avance, mais quand le match commence, ça revient à une question de concentration. (…) Notre implication était correcte, mais nos prises de décision faisaient en sorte qu’on était en retard», a indiqué le pilote. 

___

VOUS EN VOULEZ PLUS? Inscrivez-vous à notre infolettre Mag Sports pour recevoir tous le samedis nos meilleurs reportages

___

Après avoir inscrit un tour du chapeau la veille, Justin Ducharme (11e) a entrepris le match de vendredi avec un autre filet, lui qui s’est trouvé fin seul avec Lucas Fitzpatrick en désavantage numérique après que son coéquipier Justin Robidas ait remporté une course pour une rondelle libre. D’un puissant tir frappé voilé, Jérémie Biakabutuka (2e) a doublé l’écart avec cinq minutes à faire en première.

Jacob Gaucher (2e) a enfilé le troisième but des visiteurs, en deuxième. Parti à deux contre un en infériorité numérique, il a concrétisé la belle remise de Zachary Michaud. 

En début de troisième, après le quatrième des Foreurs, celui de Jeremy Michel (4e), le Drakkar est parvenu à réduire l’écart à deux buts. Julien Hébert (3e) a inscrit les siens au pointage en touchant la cible une seconde après la fin d’une double supériorité numérique du Drakkar. Anthony Lavoie a ensuite enchaîné avec son premier filet en carrière. Thomas Pelletier (1er), en avantage numérique, a complété la feuille de pointage.

Les Huskies ne viendront pas

Quand ce n’est pas la pandémie, ce sont les péripéties du traversier entre Matane et la Côte-Nord qui bouleversent le calendrier junior majeur. Si tout fonctionnait comme prévu dans cette modification de calendrier, les Huskies de Rouyn-Noranda devaient s’arrêter à Baie-Comeau dimanche après deux rencontres à Rimouski.

Toutefois, le traversier F.-A.-Gauthier vient de subir un autre de ses innombrables bris, de sorte qu’il ne peut assurer son service et le navire qui doit le remplacer ne sera pas en fonction avant lundi. Val-d’Or va donc affronter le Drakkar pour une troisième fois en quatre jours dimanche et l’Océanic accueillera encore Rouyn-Noranda.