Le Nouvelliste
Pascal Bastarache, Parti québécois, Laviolette–Saint-Maurice: la motivation dans les yeux de grand-maman

Croquis de campagne

Pascal Bastarache, Parti québécois, Laviolette–Saint-Maurice: la motivation dans les yeux de grand-maman

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
Solange Trépanier a le regard plongé dans le Saint-Maurice et dans de furtifs souvenirs. Tels les flots de la rivière, les images vont et viennent. Le visage de l’aïeule s’illumine cependant à l’arrivée de Pascal Bastarache, son petit-fils – la mémoire vacillante n’y change rien. Pour le candidat péquiste dans Laviolette–Saint-Maurice, l’intermède dans la campagne se veut un moment de ressourcement, empreint de tendresse, ancré dans la conviction que politique bien ordonnée commence par soi-même.
Kévin Nzoula-Mendome, Parti libéral, Laviolette–Saint-Maurice: débattre avec passion et préparation

Croquis de campagne

Kévin Nzoula-Mendome, Parti libéral, Laviolette–Saint-Maurice: débattre avec passion et préparation

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
Kévin Nzoula-Mendome sait s’entourer. À quelques heures d’un débat à la Chambre de commerce de Shawinigan, le candidat libéral dans Laviolette–Saint-Maurice a réuni autour de lui des hommes d’affaires, une collègue fonctionnaire et un ancien député – on n’est jamais trop bien préparé. Animée, la rencontre prend vite les allures d’un remue-méninges sur le Québec de demain. Studieux, les yeux grand ouverts, en quelques notes, l’aspirant député consigne l’apparent chaos dans une synthèse de son cru. Les adversaires n’auront qu’à bien se tenir.
Pierre-David Tremblay, Parti conservateur, Laviolette–Saint-Maurice: sur la route, le temps d’un détour

Croquis de campagne

Pierre-David Tremblay, Parti conservateur, Laviolette–Saint-Maurice: sur la route, le temps d’un détour

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
«Ah ben! Notre candidat!». Le conservateur Pierre-David Tremblay reçoit un accueil chaleureux au magasin général de Parent. Du temps qu’il siégeait, l’ancien maire se faisait un devoir ponctuel de faire les 200 km de forêt qui séparent le «quartier» de l’hôtel de ville. Or, deux heures et demie de chemins forestiers, «si tout va bien», en pleine campagne électorale, aller, retour, pour une poignée de votes... Vraiment? «C’est important», plaide l’aspirant député de Laviolette–Saint-Maurice, attaché à ce coin de bout du monde et aux gens qui l’habitent.
Marie-Louise Tardif, Coalition avenir Québec, Laviolette–Saint-Maurice: C pour campagne, É pour élections

Croquis de campagne

Marie-Louise Tardif, Coalition avenir Québec, Laviolette–Saint-Maurice: C pour campagne, É pour élections

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
Dans la lumière du matin, l’usine Commonwealth Plywood de Shawinigan semble flotter dans un nuage. Chargée d’un parfum acidulé, la vapeur qui enveloppe le bâtiment de l’avenue de la Fonderie recèle la forêt laurentienne tout entière, dirait-on. Depuis plus de 60 ans, on «déroule» ici les billes de chêne, de bouleau et de merisier – la coupe de placage y est élevée au rang de chorégraphie. La caquiste Marie-Louise Tardif, en quête d’un second mandat dans Laviolette–Saint-Maurice, s’arrête là le temps d’une courte visite de campagne.
France Lavigne, Québec solidaire, Laviolette–Saint-Maurice: dans le terreau de demain

Croquis de campagne

France Lavigne, Québec solidaire, Laviolette–Saint-Maurice: dans le terreau de demain

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
Ce n’est pas la campagne électorale qui fait courir au Cégep de Shawinigan, mais l’approche du prochain cours. Les jeunes n’en ont pas moins leurs convictions, constate France Lavigne, candidate solidaire dans Laviolette–Saint-Maurice. Certains étudiants voteront pour la première fois cette année. D’autres, nombreux, n’auront pas tout à fait l’âge requis pour le faire... Postée à l’entrée de l’établissement, en milieu d’après-midi, l’aspirante députée ne s’entiche pas de pareils détails. Elle discute et distribue des tracts comme on sème un jardin.
Adams Tekougoum, Parti libéral, Trois-Rivières: l’heure du lunch sur la pointe des pieds

Croquis de campagne

Adams Tekougoum, Parti libéral, Trois-Rivières: l’heure du lunch sur la pointe des pieds

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
On s’apprête à servir le dîner au Coin St-Paul, résidence pour retraités de Trois-Rivières. Sur la pointe des pieds, Adams Tekougoum va de table en table, cartons électoraux à la main. Le candidat libéral de la circonscription trifluvienne se penche, s’agenouille s’il le faut, murmure quelques mots, prête l’oreille, sourit beaucoup, laisse parler les silences – une matinée de campagne toute en bienveillance.
Karine Pépin, Parti conservateur, Trois-Rivières: «Je vais me battre pour ma région»

Croquis de campagne

Karine Pépin, Parti conservateur, Trois-Rivières: «Je vais me battre pour ma région»

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
Infirmière auxiliaire, syndicaliste, proche aidante: la conservatrice Karine Pépin débarque chez COMSEP bien au fait de quelques enjeux. Ayant fait ses devoirs, la coordonnatrice générale de l’organisme communautaire attend cependant l’aspirante députée de Trois-Rivières avec une série de points d’interrogation. Souriante, posée, affable, la politicienne se prête au jeu, négociant même certains terrains d’entente là où on ne l’imaginait peut-être pas.
Jean Boulet, Coalition avenir Québec, Trois-Rivières: ministre un jour, ministre toujours

Croquis de campagne

Jean Boulet, Coalition avenir Québec, Trois-Rivières: ministre un jour, ministre toujours

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
Mi-septembre, en quête d’un second mandat, Jean Boulet fait la tournée des organismes de sa circonscription. Or, ce matin-là, au SEMO Mauricie, qui accompagne «des personnes ayant des limitations vers le marché du travail», ce n’est pas tant le député sortant de Trois-Rivières qui est accueilli, mais bien le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale – ne manque que le tapis rouge. Les élections attendront, la rencontre revêt les allures d’une réunion de travail. En campagne comme au bureau, le caquiste prend des notes.
Steven Roy Cullen, Québec solidaire, Trois-Rivières: des Forges à Dublin, le temps d’un café

Croquis de campagne

Steven Roy Cullen, Québec solidaire, Trois-Rivières: des Forges à Dublin, le temps d’un café

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
Monté sur son vélo de campagne, remorque assortie aux couleurs du parti, Steven Roy Cullen ne passe pas inaperçu au centre-ville de Trois-Rivières. Le candidat solidaire de la circonscription a campé son local électoral rue des Forges, et son visage sur fond orange est pratiquement partout. On le reconnaît, on le salue, on le presse de questions. À la terrasse d’un café, tandis qu’il distribue les poignées de main, les échanges vont dans tous les sens: identité, indépendance, environnement, économie, la palette est large.
Laurent Vézina, Parti québécois, Trois-Rivières: le pays cogne à la porte

Croquis de campagne

Laurent Vézina, Parti québécois, Trois-Rivières: le pays cogne à la porte

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
«Bonjour, je suis Laurent Vézina, votre candidat du Parti québécois». Entre deux événements de campagne, l’aspirant député de Trois-Rivières cogne à quelques portes, quartier Saint-Sacrement. Si l’entrebâillement se fait généreux, en plus de son nom, M. Vézina vous décline sa vision du pays dans une éloquente enfilade. «On change les mentalités une personne à la fois», soutient-il.
Steve Massicotte, Parti conservateur, Champlain: la relève en campagne

Croquis de campagne

Steve Massicotte, Parti conservateur, Champlain: la relève en campagne

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
À l’enseigne de la complicité, Steve Massicotte, candidat conservateur dans Champlain, profite du soutien indéfectible de son directeur de campagne, William Massicotte. Unis en affaires comme en politique, le duo père-fils fait un arrêt au Carrefour jeunesse emploi (CJE) Trois-Rivières/des Chenaux, le temps d’un survol des enjeux de l’heure.
Sonia LeBel, Coalition avenir Québec, Champlain: une brève histoire de pêche

Croquis de campagne

Sonia LeBel, Coalition avenir Québec, Champlain: une brève histoire de pêche

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
Après Notre-Dame-de-Montauban, continuez vingt minutes, suivez les indications vers le petit lac Saint-Laurent, puis vous y êtes. Aux confins de sa circonscription, la caquiste Sonia LeBel marque un court arrêt dans sa campagne électorale pour taquiner la truite. Une toute petite heure pour décompresser un peu – une fois n’est pas coutume –, où la députée sortante de Champlain finira tout de même par beaucoup parler politique.
Marjolaine Trottier, Québec solidaire, Champlain: en élections comme en famille

Croquis de campagne

Marjolaine Trottier, Québec solidaire, Champlain: en élections comme en famille

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
Première campagne électorale, première sortie solo en tant que candidate, Marjolaine Trottier a brisé la glace au début du mois, à l’occasion d’un bain de foule au marché champêtre de Saint-Narcisse. Infirmière clinicienne, étudiante à la maîtrise, mère de cinq enfants, celle qui aspire à devenir la première députée solidaire de Champlain embrasse son nouveau rôle comme on enfile une paire de gants. «Quelque chose s’est réveillé en moi», souffle-t-elle.
Alexandre Litalien, Parti québécois, Champlain: avant que sonne la cloche

Croquis de campagne

Alexandre Litalien, Parti québécois, Champlain: avant que sonne la cloche

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
Assis au café de la Chasse-Galerie, à l’UQTR, Alexandre Litalien discute élections avec deux camarades de classe en attendant le début de son cours. Étudiant en enseignement au secondaire, le jeune homme est également candidat du Parti québécois dans Champlain. Animés, idéalistes et engagés, les trois amis font mentir les idées reçues sur «les jeunes et la politique».
Jérémy Leblanc, Parti libéral, Champlain: la démocratie à sa plus simple expression

Croquis de campagne

Jérémy Leblanc, Parti libéral, Champlain: la démocratie à sa plus simple expression

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
Jérémy Leblanc doit réunir une centaine de signatures d’électeurs de sa circonscription afin d’officialiser sa candidature. Ainsi le veulent les règles, dans Champlain comme ailleurs. À moins de dix jours de l’échéance, le vétéran député Marc Tanguay est venu prêter main-forte à la recrue pour le sprint final – une quinzaine de noms manquent encore. Les deux libéraux vont se poster aux portes d’un supermarché du Cap-de-la-Madeleine. «Bonjour madame, bonjour monsieur, est-ce qu’on peut prendre deux minutes de votre temps?»
Simon Allaire, Coalition avenir Québec, Maskinongé: le tour des buts

Croquis de campagne

Simon Allaire, Coalition avenir Québec, Maskinongé: le tour des buts

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
Blais, Boisvert, Bourassa, Gagnon, Croteau... Des parents aux grands-parents, en passant par le beau-frère, la bru, mononcle, matante, les neveux, 27 équipes se sont disputées «les honneurs» du 21e tournoi familial de balle donnée des Sauterelles, à Sainte-Étienne-des-Grès, début septembre. Une équipe «orpheline» alignait le député sortant de Maskinongé, Simon Allaire. Enthousiaste, le caquiste a pris une pause de sa campagne pour protéger le 3e coussin et s’élancer sur quelques balles.
Simon Piotte, Québec solidaire, Maskinongé: récolter ce que l’on sème

Croquis de campagne

Simon Piotte, Québec solidaire, Maskinongé: récolter ce que l’on sème

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
Patates, betteraves et autres carottes, les jardins du Domaine du boisé de Louiseville sont gorgés de légumes. Or, refrain connu, les bras manquent pour extraire les précieuses denrées du sol. Fourche à la main, sourire aux lèvres, une demi-douzaine de volontaires de Maski récolte s’activent toutefois à pallier l’insoluble pénurie de main-d’œuvre. Au nombre des bienveillants, Simon Piotte, candidat solidaire dans Maskinongé... En campagne, les mains dans la terre!
Dominique Gélinas, Parti québécois, Maskinongé: confectionné dans la fierté

Croquis de campagne

Dominique Gélinas, Parti québécois, Maskinongé: confectionné dans la fierté

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
La campagne électorale du péquiste Dominique Gélinas remonte le cours de l’histoire, le temps d’une visite à l’usine Chemise Empire de Louiseville. Vestige d’un Québec qui vibrait de la fibre manufacturière, on perdure ici par force innovations et souci du travail bien fait. La fierté mauricienne est inscrite dans chaque couture, constate l’aspirant député de Maskinongé.
Alexandra M. Veilleux, Parti libéral, Maskinongé: L’utile à l’agréable, façon terroir

Croquis de campagne

Alexandra M. Veilleux, Parti libéral, Maskinongé: L’utile à l’agréable, façon terroir

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
Ail noir, champignons pleurotes, viande de chèvre et de canard, Alexandra M. Veilleux fait le plein de denrées au marché public de Yamachiche. La candidate libérale dans Maskinongé tend également l’oreille aux aspirations et doléances des producteurs. Faire vivre le terroir est affaire de passion, lui dit-on, mais la pente est abrupte. La politicienne se montre attentive... et tout aussi passionnée.
Serge Noël, Parti conservateur, Maskinongé: développement local sur mesure

Croquis de campagne

Serge Noël, Parti conservateur, Maskinongé: développement local sur mesure

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
Veston, pantalon, chemises, une ou deux cravates, Serge Noël marque une parenthèse dans sa campagne, le temps de quelques emplettes. Son arrêt chez Louis Allard, un tailleur installé sur l’artère principale de Louiseville, n’a rien du racolage électoral – le candidat conservateur dans Maskinongé est client de la maison depuis une dizaine d’années. L’heure était venue de rafraîchir sa garde-robe, d’autant qu’il pourrait bientôt avoir à s’habiller pour entrer à l’Assemblée nationale, expose-t-il, optimiste.
Jacques T. Watso, Québec solidaire, Nicolet–Bécancour: «C’est une fois un Abénakis...»

Croquis de campagne

Jacques T. Watso, Québec solidaire, Nicolet–Bécancour: «C’est une fois un Abénakis...»

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
Jacques T. Watso ne manque pas d’humour. Tandis que le studio de la Wapikoni mobile s’installe à Odanak pour quelques semaines, le candidat solidaire dans Nicolet-Bécancour mûrit une blague de son cru. «C’est une fois un Abénakis...», commence-t-il, œil allumé et sourire en coin, jetant les bases d’un scénario en gestation.
Philippe Dumas, Parti québécois, Nicolet–Bécancour: à la ferme comme au pays

Croquis de campagne

Philippe Dumas, Parti québécois, Nicolet–Bécancour: à la ferme comme au pays

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
Félix Pépin et Philippe Dumas transpirent l’ambition. Le premier est entrepreneur, le second est candidat péquiste dans Nicolet–Bécancour. Les deux compagnons de classe sont unis par une amitié qui remonte au secondaire et par la conviction que l’occupation dynamique du territoire passe par la jeunesse. Une jeunesse apte à se démarquer dans les causes qu’elle embrasse, plaident l’un et l’autre, qui n’ont pas encore 30 ans.
Marie-Josée Jacques, Parti libéral, Nicolet–Bécancour: vibrer de la fibre générationnelle

Croquis de campagne

Marie-Josée Jacques, Parti libéral, Nicolet–Bécancour: vibrer de la fibre générationnelle

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
«On a besoin de 100 signatures, et on en a déjà 160!» Les appuis sont nombreux, la photo est prise, les preuves d’identité sont réunies, Marie-Josée Jacques pourra officialiser sa candidature dans Nicolet–Bécancour. Autour de la libérale, le clan rapproché. Cinq générations, comme une grosse dose de motivation.
Mario Lyonnais, Parti conservateur, Nicolet–Bécancour: la familière recherche du consensus

Croquis de campagne

Mario Lyonnais, Parti conservateur, Nicolet–Bécancour: la familière recherche du consensus

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
Certaines promesses sont inusitées. S’il est élu dans Nicolet–Bécancour, Mario Lyonnais s’engage à continuer d’enterrer les morts, à Sainte-Françoise – le candidat conservateur y cumule le poste de maire et la fonction de fossoyeur. Dans la localité centricoise, tout semble se jouer dans une proximité faite de familles et de voisins. Et l’aspirant député entend modeler son rôle éventuel à cette façon de vivre, plutôt que l’inverse.
Donald Martel, Coalition avenir Québec, Nicolet–Bécancour: comme une seconde nature

Croquis de campagne

Donald Martel, Coalition avenir Québec, Nicolet–Bécancour: comme une seconde nature

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
Banjo, mandoline, guitare, basse, des airs de bluegrass acadien célèbrent la résilience d’un peuple et la saison chaude sur le quai Sainte-Angèle, à Bécancour. À peine 11 heures, un dimanche matin de la fin août, et déjà Moyenne Rig fait vibrer le chapiteau en attendant Édith Butler. L’occasion est celle de Musique et Bulles, un événement hebdomadaire – et populaire! – largement soutenu par le fonds discrétionnaire du député Donald Martel.
«Croquis de campagne»: un rendez-vous quotidien dans les coulisses des élections

Élections québécoises 2022

«Croquis de campagne»: un rendez-vous quotidien dans les coulisses des élections

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
La campagne électorale braque ses projecteurs sur les chefs de parti, au point d’en oublier que notre vote vise d’abord à choisir un député. Loin des autobus, des annonces nationales et des clips du jour, des candidats s’activent pourtant sur le terrain, animés de convictions et d’idéaux, souvent au prix d’importants sacrifices.