Le Nouvelliste
Une organisation pharaonique [GALERIE PHOTOS]

Élections québécoises 2022

Une organisation pharaonique [GALERIE PHOTOS]

Jérôme Savary
Jérôme Savary
La Voix de l'Est
Organiser des élections démocratiques ne se fait pas en criant ciseaux. Depuis le déclenchement du scrutin provincial, le 28 août dernier, une opération pharaonique s’est mise en branle. Un mois plus tard, La Voix de l’Est s’est rendu au bureau de scrutin de la circonscription de Granby pour constater l’ampleur du défi.
La COVID s’invite au bureau électoral de Laviolette-Saint-Maurice

Élections québécoises 2022

La COVID s’invite au bureau électoral de Laviolette-Saint-Maurice

Geneviève Beaulieu Veilleux
Geneviève Beaulieu Veilleux
Initiative de journalisme local - Le Nouvelliste
Il vaut mieux prévenir que guérir, affirme le dicton. Parlez-en à Guy-Luc Beaupré, le directeur de scrutin du comté de Laviolette-Saint-Maurice. L’homme se félicite d’avoir garni une banque de bénévoles substituts plus importante que celle proposée pour son personnel, lui qui affronte présentement un nombre de désistements imprévu pour cause de COVID dans son personnel. À la veille du jour de scrutin provincial, voilà que 100 employés doivent déclarer forfait pour la soirée électorale.
Un premier arrêt en Mauricie pour Paul St-Pierre Plamondon

Élections québécoises 2022

Un premier arrêt en Mauricie pour Paul St-Pierre Plamondon

Éric Faucher
Éric Faucher
Le Nouvelliste
C’est devant une trentaine de partisans du Parti québécois (PQ) que le chef de la formation, Paul St-Pierre Plamondon, a effectué une première visite en Mauricie, samedi matin. Originaire de Trois-Rivières, c’est dans cette ville que le politicien s’est livré à une mêlée de presse avant de participer à un déjeuner avec les militants et candidats des circonscriptions environnantes.
Jour 35: les chefs en opération séduction pour la dernière fin de semaine

Élections québécoises 2022

Jour 35: les chefs en opération séduction pour la dernière fin de semaine

La Presse canadienne
La campagne électorale québécoise tire peut-être à sa fin, mais pas question pour les chefs de ralentir la cadence pour la dernière fin de semaine avant le jour du scrutin. En fait, c’est même tout le contraire.Les cinq chefs des principaux partis politiques iront à la rencontre des électeurs lors d’une multitude d’événements d’un bout à l’autre du Québec, samedi, au 35e jour de la campagne électorale.
La campagne dans le rétroviseur

Élections québécoises 2022

La campagne dans le rétroviseur

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
Le 28 août, quand le premier ministre Legault demande au lieutenant-gouverneur Michel Doyon de dissoudre l’Assemblée nationale et de déclencher des élections générales, cinq députés caquistes – dont deux ministres – règnent sur la région. Malgré des sondages qui n’entrevoient aucun changement, quelque 36 jours durant, autant de candidats issus des grands ou des tiers partis, dans cinq circonscriptions, vont débattre d’enjeux, se rassembler, s’adonner à quelques bains de foule, avaler les kilomètres, multiplier les promesses et les annonces. Certains ne pourront s’empêcher d’éviter quelques pièges, de commettre quelques faux pas... À l’heure du choix, retour sur une campagne qui n’aura rien eu du long fleuve tranquille qu’on anticipait.
À quoi ressemblait une élection il y a 100 ans?

Élections québécoises 2022

À quoi ressemblait une élection il y a 100 ans?

Jean-Simon Gagné
Jean-Simon Gagné
Le Soleil
Envie d’une destination de voyage vraiment exotique? Le Soleil a ce qu’il vous faut, avec une plongée dans la campagne électorale survoltée de janvier 1923. Un bref voyage dans le temps où il est question de vampires, de fake news et des télégraphes, ces fraudeurs qui votent à plusieurs reprises. Bon séjour. Et méfiez-vous des assemblées politiques un peu trop survoltées, où il est facile de recevoir une bonne claque sur la «yeule». Êtes-vous prêts pour le départ?
Pascal Bastarache, Parti québécois, Laviolette–Saint-Maurice: la motivation dans les yeux de grand-maman

Croquis de campagne

Pascal Bastarache, Parti québécois, Laviolette–Saint-Maurice: la motivation dans les yeux de grand-maman

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
Solange Trépanier a le regard plongé dans le Saint-Maurice et dans de furtifs souvenirs. Tels les flots de la rivière, les images vont et viennent. Le visage de l’aïeule s’illumine cependant à l’arrivée de Pascal Bastarache, son petit-fils – la mémoire vacillante n’y change rien. Pour le candidat péquiste dans Laviolette–Saint-Maurice, l’intermède dans la campagne se veut un moment de ressourcement, empreint de tendresse, ancré dans la conviction que politique bien ordonnée commence par soi-même.