Dans l’ordre habituel, on aperçoit Andréanne Guilbert, directrice générale de la CCI3R, Élaine Giroux, directrice générale et ventes chez Cogeco Média, Johanne Hinse, présidente de la CCI3R et Jocelyn Proulx, directeur de la programmation à 106,9 FM.

Débat électoral le 9 octobre à Trois-Rivières

Trois-Rivières — La Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières et la station 106,9 FM organisent un débat électoral le mercredi 9 octobre, à midi, au Complexe Laviolette. Tous les candidats des principaux partis de la circonscription trifluvienne ont confirmé leur présence, soit Valérie-Renaud Martin, du Parti libéral du Canada, Robert Aubin, du NPD, Louise Charbonneau, du Bloc québécois, Marie Duplessis, du Parti vert du Canada... et même Yves Lévesque, du Parti conservateur du Canada, qui avait refusé tout débat lors de sa dernière campagne à la mairie. «Au fédéral, c’est différent un peu», a-t-il justifié.

«Ça fait plusieurs années que la Chambre n’avait pas organisé de débat. Mais c’est important de le faire. Et ce sera à quelques jours du vote par anticipation», a expliqué la présidente Johanne Hinse, qui dit vouloir suivre plus que jamais les dossiers d’affaires publiques.

Pour sa part, la directrice générale et ventes chez Cogeco Média, Élaine Giroux, se réjouit de ce partenariat avec la CCI3R. «C’est une belle opportunité pour permettre aux auditeurs d’être bien informés», a-t-elle déclaré, car le débat sera radiodiffusé sur les ondes de 106,9 FM et animé par Robert Pilotte.

Son directeur de la programmation, Jocelyn Proulx, a précisé que l’émission sera marquée, avant et après, par l’intervention d’un panel composé de Richard Lachance, Catherine Gaudreault et Luc Fortin. «Et des échanges directs auront lieu entre les candidats», a-t-il fait savoir.

Même si les quatre grands thèmes n’ont pas encore été identifiés, la présidente de la Chambre prédit déjà que le transport, la main-d’oeuvre et l’économie seront abordés. «Nous avons un comité stratégie vigie qui va s’y pencher», a précisé sa directrice générale, Andréanne Guilbert, qui invite les gens à s’inscrire à l’avance à ce débat-dîner, au coût de 65 dollars.