Circonscriptions de la région: les six principaux partis représentés

TROIS-RIVIÈRES — Avec la période des mises en candidature aux élections fédérales qui prenait fin lundi, à 14 h, les six principaux partis ont officiellement désigné un représentant dans les quatre circonscriptions de la région. Et c’est dans Berthier-Maskinongé que l’on retrouve le plus grand nombre d’aspirants, soit neuf, sur un total de 28 sur les deux rives.

La liste finale ne sera toutefois disponible que le 3 octobre prochain, le temps qu’Élections Canada traite les informations de dernière minute.

Pour l’instant, on peut déjà confirmer que le siège actuellement occupé par la néodémocrate Ruth Ellen Brosseau est convoité par huit autres adversaires, soit Christine Poirier, du Parti libéral, Yves Perron, du Bloc québécois, Josée Bélanger, du Parti conservateur, Éric Laferrière, du Parti Vert, Luc Massé, du Parti populaire, Danny Légaré, du Parti Marijuana, Martin «Acetaria Ceasar» Jubinville, du Parti Rhinocéros, et Alain Bélanger, comme indépendant.

Malgré tout, c’est sur Trois-Rivières que les projecteurs risquent d’être braqués d’ici au 21 octobre avec la candidature vedette de l’ancien maire Yves Lévesque, pour les conservateurs.

Il affronte son ancienne collègue au conseil municipal, Valérie Renaud-Martin, du PLC, le député sortant pour le NPD, Robert Aubin, la représentante bloquiste Louise Charbonneau, la candidate du Parti Vert, Marie Duplessis, le représentant du Parti populaire, Marc-André Gingras et le candidat indépendant, Ronald St-Onge Lynch.

AbonnezvousBarometre

Dans Saint-Maurice-Champlain, le ministre libéral sortant François-Philippe Champagne tentera de conserver son poste aux dépens de Nicole Morin, du Bloc québécois, Bruno-Pier Courchesne, du Parti conservateur, Stéphanie Dufresne, du Parti vert, Barthélémy Boisguérin, du NPD, et de Julie Déziel, du Parti populaire.

Finalement, dans Bécancour-Nicolet-Saurel, cinq candidats essaieront de déloger le doyen à la Chambre des communes, Louis Plamondon. Le député sortant du Bloc québécois sollicite un 11e mandat. 

Ses rivaux sont Nathalie Rochefort, du PLC, Pierre-André Émond, du PCC, David Turcotte, pour les verts, Richard Synnott, du PPC, et Carole Lennard, du NPD.