Contenu commandité
Les Hells Angels plus discrets, mais toujours bien présents
Les Hells Angels plus discrets, mais toujours bien présents
Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

La répartition territoriale des Hells Angels

Louis Tremblay
Louis Tremblay
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés

OUTAOUAIS

La grande région de l’Outaouais se retrouve dans une situation particulière. Le territoire est occupé par les Hells Angels du chapitre South (Rive-Sud de Montréal). Il y a également des liens avec certains membres des Hells Angels du chapitre de Trois-Rivières.

SAGUENAY–LAC-SAINT-JEAN

Le territoire du Saguenay-Lac-Saint-Jean, comme la Côte-Nord, est sous l’influence du chapitre de Trois-Rivières des Hells Angels. Le chapitre de Trois-Rivières a été fondé à l’époque par des membres des Missiles de Jonquière.

QUÉBEC

La grande région de Québec est depuis plusieurs années sous l’influence du chapitre Quebec City. Le chapitre avait installé son bunker à Saint-Nicolas. Son territoire est délimité sur la rive sud du Saint-Laurent à partir de Thetford Mines et s’étend vers l’est à La Pocatière. Les régions situées à l’est de La Pocatière tombent sous l’influence du chapitre des Nomads du Nouveau-Brunswick.

SHERBROOKE

Le chapitre de Sherbrooke a sous son influence le territoire de l’Estrie jusqu’à la frontière américaine et jusqu’à Granby vers l’ouest. Certains membres du chapitre de Montréal qui ont quitté Sherbrooke lorsque le chapitre a été dans l’obligation de suspendre ses activités ont toujours de l’influence dans leur région d’origine.

+

CHAPITRES MONTRÉAL ET SOUTH

Les deux chapitres sont considérés comme étant des organisations disposant de ressources importantes avec une multitude de clubs affiliés. Ces chapitres sont ainsi en mesure d’intervenir pour supporter les autres bandes quand elles font l’objet d’opérations policières. La règle des territoires n’est pas absolue. Nonobstant les influences historiques, il est possible qu’un membre de chapitre puisse mener des opérations à l’extérieur de ce territoire.