Consommation

L’anémone du Canada trouvera sa place en bordure de sous-bois.

Nous ne sommes pas tous des jardiniers paresseux! Bien que j’en sois un moi-même et que j’adore quand la nature reprend ses droits, je n’ai rien contre un jardin plus propre ou même formel. L’essentiel, c’est de jardiner! Pourvu, bien sûr, qu’on n’utilise pas d’herbicides ou de pesticides, même biologiques. Pour moi, ces produits sont injustifiables, car la plupart ne sont pas spécifiques et tueront sans discrimination toutes les espèces de flore ou de faune qu’elles touchent, des microscopiques à celles qui se voient à l’œil nu.