Le Nouvelliste
Marc Allard
Le Soleil
Marc Allard
Quand on a faim à l’épicerie, il est plus difficile de s’en tenir à une liste.
Quand on a faim à l’épicerie, il est plus difficile de s’en tenir à une liste.

Trop excité pour décider

CHRONIQUE / Depuis quelques mois, j’ai pris l’habitude de faire l’épicerie le vendredi, juste avant de souper. Mauvaise idée.