La griffe à Beaudoin

L’après-Bob à la Cité

CHRONIQUE / Il y avait plus de vedettes, d’artistes et bien sûr de représentants médiatiques au pied carré qu’on est habitué d’en voir, venus défiler jeudi soir sur le tapis rouge de la Cité de l’énergie pour ce qu’on a appelé la «première médiatique» de Nezha, l’enfant pirate.

Entre les verres qui s’entrechoquent et les petites bouchées distribuées à profusion, on parlait de tout et de rien. L’esprit glamour était à l’ordre du jour. Sauf pour des habitués et des familiers des lieux qui avaient un état d’âme différent.

Actualités

FestiVoix: signature Distinction

On prétend souvent que le premier facteur pour la réussite d’un festival extérieur, avant même la programmation aussi étincelante qu’on ait pu la concevoir, c’est le temps.

Quand on regarde les prévisions de météo pour ce week-end et pour les sept jours suivants, il n’y a à peu près que de la chaleur et une profusion de rayons de soleil qui se sont inscrits à l’ordre du jour.

Actualités

C’est la fête à Ludger

«Il fait partie de ces journalistes qui n’hésitent pas à prendre la parole et la plume pour défendre leurs idées. Le mot neutralité ne semble pas exister à cette époque de grands débats. Toute sa vie gravitera autour de journaux engagés en faveur d’une cause, celle de la libération du Canada du joug de l’Angleterre.»

L’homme aux idées fortes dont il est question, c’est Ludger Duvernay, le fondateur de la Société Saint-Jean-Baptiste. Et celui qui l’a décrit ainsi, c’est l’éditeur Jacques Lanctôt, qui est aussi un ancien felquiste de la cellule Libération qui enleva en 1970 l’attaché commercial britannique James Richard Cross. C’était le début de ce qu’on appellera la Crise d’octobre.

Actualités

On ne l’appelait que Julie

Bien sûr, on la verra encore en plusieurs occasions jusqu’au 1er octobre.

Il ne fait pas de doute que Julie Boulet restera présente jusqu’à la toute fin de son mandat. Elle a d’ailleurs promis de prendre une part active à la campagne électorale et de soutenir ses collègues libéraux dans les autres circonscriptions de la région, ce qui comprend celle de Trois-Rivières, même si son frère Jean y défendra les couleurs de la Coalition avenir Québec.