La griffe à Beaudoin

Un sondage, un débat et elle est partie!

Il n’y a rien comme la publication d’un sondage, suivi d’un bon débat public, pour lancer une campagne électorale qui jusque-là apparaissait somnifère dans l’esprit des citoyens de Trois-Rivières.

C’est ce qui s’est produit cette semaine avec les résultats très éclairants d’un sondage Mainstreet pour le compte du Nouvelliste et la tenue, le même jour, d’un premier débat des trois principaux candidats à la mairie de Trois-Rivières.

La griffe à Beaudoin

Dans l’ombre de Lévesque?

Il y aura finalement une lutte à trois pour occuper la mairie de Trois-Rivières.

Euh! C’est vrai, il s’est ajouté une quatrième candidature «surprise» avant la fermeture vendredi des mises en candidature.

Actualités

Legault, du «stuff» de junior?

«Du stuff» de junior», s’est plus moqué qu’indigné mercredi le premier ministre du Québec, François Legault pour décrire l’entente d’approvisionnement hydro-électrique qui lie Hydro-Québec à l’Aluminerie de Bécancour.

On a vraiment senti que le chef caquiste prenait un malin plaisir à traiter de «pee-wee» l’ancien gouvernement libéral qui a permis à Alcoa, l’actionnaire majoritaire d’ABI, de se dégager de son contrat d’électricité en considérant un lock-out comme un cas de force majeure... un genre d’Act of God.

La griffe à Beaudoin

La gare pas de train

CHRONIQUE / Le «spin» du ministre François-Philippe Champagne, au lendemain du dépôt du budget fédéral, est-il parvenu à apaiser les appréhensions qui ont fusé de toutes parts en raison de l’absence d’engagement financier dans le projet d’un Train à grande fréquence dans le corridor Québec-Montréal-Toronto?

On peut en douter. Certes, le ministre Champagne, qui a toujours défendu le projet, a voulu se faire rassurant en disant que le dossier «avance bien» et qu’il n’est pas essentiel qu’il soit inscrit au budget pour qu’il aboutisse.

La griffe à Beaudoin

La bataille des gentils

CHRONIQUE / Il a été le directeur général de Culture Mauricie de 2006 jusqu’à il y a quelques semaines. Il s’appelle Éric Lord et est candidat à la mairie de Trois-Rivières. On l’a souvent vu dans les médias.

Il a été porte-parole de Transport Québec et en tant que président du FestiVoix, il est monté chaque année sur les scènes de son festival pour saluer les milliers et milliers de spectateurs qui s’y entassent chaque édition. On l’a souvent vu dans les médias. Il est candidat à la mairie de Trois-Rivières.

La griffe à Beaudoin

Les meilleurs prix à Shawi?

CHRONIQUE / Habitué aux fortes majorités, Michel Angers, le maire de Shawinigan, risquerait une grosse déception s’il devait aller en élection en ce moment.

Il serait sûrement réélu, mais on peut croire que les 60 % de la faveur électorale qu’il a obtenue en novembre 2017 seraient entamés.

Actualités

Et si Rio Tinto achetait ABI

CHRONIQUE / Une petite séance d’agitation de pancartes au bureau de circonscription du premier ministre François Legault pour lui rappeler qu’il avait promis de se mêler personnellement de leur conflit et quelques visites de même nature aux bureaux de comté de députés de la région, dont celui du ministre Jean Boulet qui est à peaufiner une hypothèse de règlement, ça délie les muscles.

Il faut bien générer un peu de chaleur dans le conflit, maintenir une pression sur le gouvernement, demeurer d’intérêt dans l’actualité et occuper un peu les membres autrement qu’à tenir une plate ligne de piquetage sur une rue sans passants du parc industriel de Bécancour.

Jean-Marc Beaudoin

Il est où le bonheur? À Bécancour?

CHRONIQUE / Ce n’est pas parce qu’à la faveur de l’élection d’un gouvernement caquiste, le sud s’est pris d’idées sécessionnistes en réclamant de casser en deux le CIUSSS Mauricie-Centre-du-Québec que le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois va modérer ses ardeurs collaboratrices avec le nord, et surtout avec Trois-Rivières.

Dans un langage qu’il se plaît souvent à colorer, le maire Dubois a réaffirmé les grandes fréquentations de sa ville avec Trois-Rivières qui vont si bien qu’après quelques années, on peut parler de mariage, a-t-il suggéré.

Actualités

Vision zéro ou Zéro vision?

C’est aujourd’hui que se tiendra la première de deux rencontres citoyennes dites d’information… et de consultation, sur ce projet très émotivement controversé que veut implanter dans la ville une majorité au conseil municipal de Trois-Rivières.

Il sera intéressant de voir si à l’issue de ces deux séances publiques se dégage une véritable convergence dans la population… et laquelle.