Isabelle Légaré

S’intégrer en pédalant dans la gadoue

Franchir à vélo les quelque 250 kilomètres séparant Montréal de Québec, ce n’est déjà pas de tout repos en été.

Alors en plein mois de février, sur une route tapissée de couches de neige, de plaques de glace, de gadoue et de nids-de-poule?

Actualités

L’autre match de Michel Jr Cormier

Avant même de sauter sur la glace, Michel Jr Cormier sait que chacune de ses décisions sera scrutée à la loupe, que certaines d’entre elles seront inévitablement contestées. Ça fait partie du jeu.

Ce juge de lignes à l’emploi de la Ligue nationale de hockey a toujours eu la carapace nécessaire pour subir la frustration des joueurs, entraîneurs et gérants d’estrade. Les reproches dont on peut l’accabler pendant un match l’affectent de moins en moins.

Isabelle Légaré

L’épreuve ultime de Luc Germain

Luc Germain vit au jour le jour, en essayant de ne pas penser à demain. Jusqu’à maintenant, ça va. Les Jeux olympiques de PyeongChang ne pouvaient pas mieux tomber. Assis dans son fauteuil berçant, les jambes enfouies sous une couverture, il a l’esprit occupé.

«Je te donne jusqu’à 10 h.»

Actualités

À deux accidents du mur

Isabelle Deshaies est au repos forcé, victime de deux accidents survenus coup sur coup. Pas chanceuse la fille...

Ce n’est pas ce qu’elle en pense. Cette succession de fracture, entorse et inflammation, c’est très douloureux, mais c’est la meilleure chose qui pouvait lui arriver dans les circonstances.

Actualités

Une canne blanche et un doctorat

Yvan Tessier ne voit rien. Tout au mieux, il arrive à percevoir la luminosité du ciel lors d’une journée très ensoleillée. C’est à peu près tout. Sa canne blanche en fait foi. Il est aveugle.

«Je peux prendre votre bras?», me demande-t-il au moment de marcher en direction du minuscule café étudiant du pavillon Félix-Antoine-Savard, sur le campus de l’Université Laval où l’homme de 52 ans réussit à y voir plus clair. Pas avec ses yeux, mais avec sa soif d’apprendre et de tout comprendre.

Actualités

Se libérer du poids de l’anorexie

Personne n’y croyait vraiment au début, pas même lui.

«Toi, te remettre en forme? Changer ton alimentation?» Éclats de rire autour de la table du restaurant où Antoine Gervais venait de commander une salade à la place des frites et un verre d’eau plutôt qu’une boisson gazeuse.

Isabelle Légaré

Renaître à coups de pinceau

«Le courage, ce n’est pas quelque chose qui arrive du jour au lendemain.»

Elle s’appelle Diane Legrow. Le foulard rouge soigneusement placé autour du cou lui donne un look bohème chic. La dame de 77 ans arbore fièrement aussi l’indémodable béret noir sous lequel ses cheveux blancs sont minutieusement placés. C’est une artiste.

Isabelle Légaré

Le cri du cœur de Barbara et Annie

«Moi aussi j’aurais pu y passer. J’étais tellement accro...»

Barbara Galarneau Therrien, 23 ans, est ébranlée par la mort d’Alexandre Pelletier dont le tragique destin a été raconté vendredi dans cette page. Son décès pourrait avoir été provoqué par une surdose de fentanyl, une substance dont la seule évocation du nom donne froid dans le dos à celle qui aurait pu connaître le même et triste sort que le jeune homme de 27 ans.

Actualités

La dernière dose d’Alexandre

Un peu plus d’une semaine s’est écoulée depuis le décès d’Alexandre Pelletier dans des circonstances dramatiques. Il a été retrouvé inanimé par sa copine qui le croyait endormi dans son lit.

Une surdose de fentanyl pourrait être la cause de cette mort médiatisée puisqu’il s’agirait du premier cas à Trois-Rivières. Les tests toxicologiques le confirmeront plus tard, mais peu importe le résultat, la conclusion reste la même pour son père, le docteur Francis Pelletier.

Actualités

Le maire qui marche sa ville

Personne ne lui a mis de la pression pour perdre du poids. Alexandre Cusson connaissait la réponse à sa propre question. «Si je ne fais pas attention à moi, qui le fera?»

C’était il y a presque un an, le premier samedi de février. Il s’est acheté un pèse-personne, est retourné chez lui, a mis ses bottes, a enfilé une tuque jusqu’aux oreilles et est parti à pied dans les rues de Drummondville. Du point A au point B, de long en large.