Le directeur du marketing du Moulin de Provence dans le Marche By, Stéphane Bégué

Le légendaire Obama Cookie

CHRONIQUE / Février 2009. L’hiver s’éternisait pour les commerçants du marché By d’Ottawa. Les affaires étaient au ralenti, voire au point mort.

Beaucoup moins de touristes visitent le Canada durant la saison froide. Et une grève de 51 jours des chauffeurs d’OC Transpo qui venait de prendre fin avait tenu un grand nombre d’Ottaviens et de Gatinois loin du marché By.

À la boulangerie Le Moulin de Provence, un commerce établi dans le marché depuis 1998, le propriétaire avait déjà licencié 35 % de ses employés. Pas le choix. C’était ça ou on fermait les portes.

Mais le 19 février 2009, rien de moins qu’un miracle s’est produit dans cette boulangerie. À la surprise générale, le président des États-Unis, Barack Obama, qui venait d’être élu pour une première fois trois mois plus tôt, y est entré. Comme ça. Sans s’annoncer. « Hi everybody ! I love Canada ! ».

M. Obama effectuait sa première visite officielle au Canada et il s’arrêtait au Moulin de Provence pour acheter des biscuits pour ses deux filles. Son choix : des biscuits de pâte sablée rouges et blancs sur lesquels est inscrit le nom « Canada ».

Le « Obama Cookie », comme on le nomme depuis, voyait le jour.

Le Moulin de Provence, dans le Marche By, a une équipe dévouée à la fabrication des fameux biscuits Obama.

L'engouement

Dix ans plus tard, Le Moulin de Provence vend toujours de 5000 à 6000 de ces « biscuits Obama » par mois. Et cette boulangerie n’a jamais compté autant d’employés, dont certains qui confectionnent à la main ces biscuits « légendaires » à longueur de journée.

L’engouement pour cette pâtisserie n’a jamais diminué. Bien au contraire, le Moulin de Provence, avec son populaire Obama Cookie, est devenu rien de moins que l’un des attraits touristiques les plus courus d’Ottawa !

« Selon nos recherches, les mots clés Obama Bakery (boulangerie Obama) sont les mots les plus souvent utilisés par les gens de partout au monde qui nous cherchent en ligne, affirme le directeur du marketing et des communications du Moulin de Provence, Stéphane Bégué. Et on compte plus de recherches par mois sur le Web pour notre commerce. Il y a aussi des fonctionnaires fédéraux qui achètent ces biscuits, parfois de 150 à 200 biscuits à la fois, qu’ils offrent ensuite à leurs visiteurs internationaux. Et si vous regardez derrière moi, là où se trouvent le comptoir des Obama Cookies et la photo géante de M. Obama captée lors de son passage ici il y a 10 ans, vous remarquerez que les touristes se font prendre en photo devant ce comptoir à longueur de journée », ajoute-t-il.

Il disait vrai. Durant la quinzaine de minutes que je me suis entretenu avec lui, près d’une vingtaine de personnes ont posé devant les Obama Cookies, sourire aux lèvres.

Merci M. Obama

Barack Obama sera au Centre Canadian Tire d’Ottawa, ce soir, pour y donner une conférence et participer à une séance de questions-réponses. Le président directeur général de Shopify, Tobi Lutke, sera sur scène avec l’ancien président américain pour lui poser les questions.

La direction du Moulin de Provence a récemment remis des Obama Cookies aux organisateurs de cette conférence ainsi qu’à l’entourage de M. Lutke. Et celui-ci remettra ce soir ces biscuits à M. Obama, sur scène.

« Et si par chance M. Obama repasse ici au Moulin de Provence durant sa visite à Ottawa, le propriétaire, Claude Bonnet, aura un chèque de 10 000 $ à lui remettre pour la Fondation Obama, affirme M. Bégué. M. Bonnet lui offrira ce chèque pour le remercier. Barack Obama fait partie de notre histoire. »