Claude Villeneuve
Le Quotidien
Claude Villeneuve
Le record de 2016 l’a échappé belle parce que malgré l’absence d’un épisode El Nino qui tend à doper les moyennes, l’année 2020 a été une succession de records.
Le record de 2016 l’a échappé belle parce que malgré l’absence d’un épisode El Nino qui tend à doper les moyennes, l’année 2020 a été une succession de records.

Une tendance qui se confirme

CHRONIQUE / La semaine dernière, les agences météorologiques européenne et américaine ont publié leurs analyses des températures de la planète pour l’année 2020. Lundi, l’agence Copernicus concluait que 2020 égalait le record de 2016, l’année la plus chaude enregistrée depuis 141 ans. Vendredi, la National Oceanic and Atmospheric Agency (NOAA) des États-Unis la rangeait au second rang, avec une différence de 0,02 degré. On se croirait aux Olympiques!