Le Nouvelliste
Catherine Gaudreault
Collaboration spéciale
Catherine Gaudreault
Cachez cette cuisse qui dérange

Catherine gaudreault

Cachez cette cuisse qui dérange

CHRONIQUE / J’ai déjà écrit une chronique qui s’intitulait «Cachez ce sein qui dérange». Le contexte était bien différent. On parlait d’allaitement en public. Cette fois-ci, il est plutôt question de longueurs de jupes des jeunes filles à l’école.
Catherine Gaudreault
Collaboration spéciale
Catherine Gaudreault
Un double standard… pour vrai?

Catherine Gaudreualt

Un double standard… pour vrai?

CHRONIQUE / Est-ce qu’une femme en politique qui prend position, qui s’affirme avec vigueur ou qui ose reprendre un collègue masculin en chambre à l’Assemblée nationale ou à la Chambre des communes se fera juger plus sévèrement qu’un homme qui adopte le même comportement?
Catherine Gaudreault
Collaboration spéciale
Catherine Gaudreault
Les piscines de la discorde… prise 2

Catherine Gaudreault

Les piscines de la discorde… prise 2

CHRONIQUE / Il n’y a pas qu’à Shawinigan que le dossier de l’eau fait jaser. Pas pour les mêmes raisons bien sûr. La situation à Shawinigan est bien plus préoccupante. On parle d’approvisionner une population en eau potable. Un besoin essentiel.
Catherine Gaudreault
Collaboration spéciale
Catherine Gaudreault
Une leçon de courage

Catherine Gaudreault

Une leçon de courage

CHRONIQUE / Les images provenant de l’Ukraine sont tristes, saisissantes, désolantes et inquiétantes. Des milliers de personnes ont décidé de fuir pour sauver leur peau. D’autres prennent les armes afin de défendre leur patrie. Des exemples de courage, d’entraide et de solidarité font la manchette à travers le monde.
Catherine Gaudreault
Collaboration spéciale
Catherine Gaudreault
Les enfants oubliés

Catherine Gaudreault

Les enfants oubliés

CHRONIQUE / Les images diffusées cette semaine, dans lesquelles on voyait des enfants de la DPJ être accueillis dans des endroits séparés uniquement par des paravents et des draps, m’ont dégoûtée.
Catherine Gaudreault
Collaboration spéciale
Catherine Gaudreault
C’est de la faute à l’entraîneur

Catherine Gaudreault

C’est de la faute à l’entraîneur

CHRONIQUE / Vous avez peut-être eu dans votre vie un entraîneur qui a fait la différence dans votre parcours personnel. Sans que vous soyez nécessairement un sportif de haut niveau, un homme ou une femme a peut-être joué un rôle déterminant dans la suite des choses.
Catherine Gaudreault
Collaboration spéciale
Catherine Gaudreault
Une manifestation hors contrôle?

Catherine Gaudreault

Une manifestation hors contrôle?

CHRONIQUE / Je m’inquiète sérieusement de ce qui s’organise à Ottawa ce samedi. Des milliers de camionneurs de partout au pays convergent vers la capitale nationale. Ce convoi de camionneurs opposés à la vaccination obligatoire à la frontière semble imposant.
Catherine Gaudreault
Collaboration spéciale
Catherine Gaudreault
Nos héros de 2021

Catherine Gaudreault

Nos héros de 2021

CHRONIQUE / J’aurais pu écrire cette chronique à la même période l’an dernier. Parce que ce que nous vivons actuellement est une répétition de l’an dernier... malheureusement.
Catherine Gaudreault
Collaboration spéciale
Catherine Gaudreault
Les patates du bonheur

Catherine Gaudreault

Les patates du bonheur

CHRONIQUE / En fin de semaine dernière, j’ai été touchée par une initiative d’un couple d’agriculteurs de Laterrière, au Saguenay, qui a décidé de faire un don de pommes de terre.
Catherine Gaudreault
Collaboration spéciale
Catherine Gaudreault
Et si les jeunes jouaient trop?

Catherine Gaudreault

Et si les jeunes jouaient trop?

CHRONIQUE / Jouer au hockey. Dans cette phrase, il y a un mot que j’aime particulièrement et c’est le verbe jouer. Mais je constate que ce mot, on tend à l’oublier ou on a tout simplement décidé de le changer pour le terme pratiquer. Et si justement nos jeunes pratiquaient trop et que l’aspect plaisir avait disparu?
Catherine Gaudreault
Collaboration spéciale
Catherine Gaudreault
Je veux mourir à la maison

Catherine Gaudreault

Je veux mourir à la maison

CHRONIQUE / «Je veux mourir à la maison.» Combien de fois avons-nous entendu cette phrase dans une conversation sur les soins en fin de vie? Si on vous offre le choix de l’endroit où vous voudriez passer vos derniers jours, je ne sais pas pour vous, mais pour moi, la réponse est simple: chez moi. Alors pourquoi n’investissons-nous pas davantage dans les soins à domicile?
Catherine Gaudreault
Collaboration spéciale
Catherine Gaudreault
La pauvreté qui n’intéresse personne

Catherine Gaudreault

La pauvreté qui n’intéresse personne

CHRONIQUE / Une conversation avec une résidente du quartier Almaville dans le secteur Shawinigan-Sud m’a beaucoup fait réfléchir cette semaine. Après qu’un glissement de terrain soit survenu dans la nuit de samedi à dimanche dernier, Sacki Carignan-Deschamps a pris la parole. Elle accuse la Ville de négligence.