Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
S’occuper de politique

Paule Vermot-Desroches

S’occuper de politique

CHRONIQUE / L’heure du choix a sonné, mes amis! À moins que vous ne fassiez partie du quart de la population de la Mauricie et du Centre-du-Québec ayant voté par anticipation, c’est aujourd’hui que vous vous rendrez aux urnes afin de continuer d’écrire l’histoire démocratique de notre province. Un devoir de citoyen, certes. Un droit fondamental, absolument. Mais surtout, un rappel on ne peut plus important que tôt ou tard, il faut s’occuper de politique. Parce que, qu’on le veuille ou non, tout est politique.
Marie-Sol St-Onge
Collaboration spéciale
Marie-Sol St-Onge
Les bons mots aux bonnes places

Marie-Sol St-Onge

Les bons mots aux bonnes places

CHRONIQUE / Avez-vous déjà entendu un pire mot que celui d’infirme pour désigner une personne handicapée? S’il y avait un palmarès des termes à éviter pour nommer quelqu’un qui vit avec des limitations, il y a fort à parier que «cul-de-jatte» et «infirme» trôneraient au top des insultes. Certes, les mots «éclopé», «estropié», «impotent» et «invalide» ne donnent pas leur place non plus.
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Isabelle Légaré
«Puncher» le cancer

Isabelle Légaré

«Puncher» le cancer

CHRONIQUE / Jean-Yves Doucet peut compter sur Louis, 5 ans, pour être à ses côtés tout au long d’un marathon qui n’a rien de comparable aux épreuves de courses à pied qu’il a pu relever jusqu’à maintenant. «Moi, grand-papa, je vais le puncher ton cancer!», lui a dit le garçon dont l’unique présence l’aide à s’armer de courage.
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Laviolette–Saint-Maurice: employés recherchés, entrepreneurs en quête d’espoir

Paule Vermot-Desroches

Laviolette–Saint-Maurice: employés recherchés, entrepreneurs en quête d’espoir

CHRONIQUE / Ces jours-ci, il n’est pas rare de voir Roger Lavergne s’installer derrière la friteuse de sa succursale de la Rôtisserie Fusée, ou encore de prendre le volant de la voiture de livraison pour aller lui-même porter les commandes chez les clients. Ce n’est pas un élan de nostalgie de ses jeunes années qui motive le propriétaire, mais bien un grave manque de main-d’oeuvre. Et si on veut pouvoir répondre à la demande, tout le monde doit mettre la main à la pâte... même le boss!
Jean-Marc Beaudoin
Le Nouvelliste
Jean-Marc Beaudoin
Le vote, enfin!

La griffe à Beaudoin

Le vote, enfin!

CHRONIQUE / Après avoir été contraint à deux reprises de renoncer à une visite dans la région, le chef péquiste Paul St-Pierre Plamondon sera enfin de passage samedi en Mauricie.
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Le pied dans la bouche

Paule Vermot-Desroches

Le pied dans la bouche

CHRONIQUE  |  Il ne faudra pas se surprendre si, advenant la très probable réélection de la CAQ lundi prochain au Québec, le ministre et député sortant de Trois-Rivières Jean Boulet perd sa fonction de ministre de l’Immigration. Rabroué publiquement par François Legault mercredi, à cinq jours de l’élection, on peut même se questionner aujourd’hui sur la place qu’occupera Jean Boulet dans un prochain gouvernement caquiste.
Jean-Marc Beaudoin
Le Nouvelliste
Jean-Marc Beaudoin
La région avait hâte de voter

Jean-Marc Beaudoin

La région avait hâte de voter

CHRONIQUE / Il est assurément tentant pour les quatre partis qui se partageaient à la dissolution de l’Assemblée nationale l’opposition au gouvernement caquiste de voir dans la montée significative du vote par anticipation la preuve que les électeurs québécois s’apprêtent à changer de gouvernement.
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Tourner la page sans jamais oublier Katherine

Paule Vermot-Desroches

Tourner la page sans jamais oublier Katherine

CHRONIQUE  |  C’est l’histoire d’une mère qui a mené un combat pendant plus de dix ans contre l’alcool au volant. Une mère qui vit avec l’absence de sa fille, décédée dans une collision causée par une conductrice ivre. Une mère qui, si elle avait eu le choix, aurait mille fois préféré rester dans l’ombre et serrer sa fille dans ses bras à chaque jour. C’est l’histoire de Lise Lebel qui a transformé la douleur du départ de sa fille Katherine Beaulieu en résilience et en engagement pour sensibiliser le public aux effets de l’alcool au volant. Et aujourd’hui, c’est aussi l’histoire d’une mère qui choisit de tourner la page sur cet engagement, non sans garder sa fille dans son coeur.
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Isabelle Légaré
Parlons voiture... et santé!

Isabelle Légaré

Parlons voiture... et santé!

CHRONIQUE / Au prix que ça coûte, on a tout intérêt à prendre soin de notre voiture pour prolonger sa durée de vie. Pneus, freins, moteur... On ne lésine pas avec les entretiens périodiques et les changements de pièces. Il vaut mieux veiller au grain que de se retrouver en panne sur le bord du chemin.
Marie-Sol St-Onge
Collaboration spéciale
Marie-Sol St-Onge
Des promesses électorales envers les personnes handicapées?

Marie-Sol St-Onge

Des promesses électorales envers les personnes handicapées?

CHRONIQUE / Plus souvent qu’autrement, le thème du handicap reste enfoui sous les tonnes de promesses rédigées dans les plateformes électorales des différents partis en lice. Il faut être attentif, et devant son téléviseur au bon moment, pour capter l’information qui concerne le 16% de la société et l’entourage de ces personnes. Afin d’en accroître la visibilité, j’ai discuté avec cinq candidats de chacun des principaux partis politiques pour connaître leurs engagements envers les personnes en situation de handicap.
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Isabelle Légaré
Devenir avocate à 51 ans

Isabelle Légaré

Devenir avocate à 51 ans

CHRONIQUE / La vie est trop courte pour renoncer à son rêve de jeunesse. À 51 ans, Gaby Isabelle Gélinas est sur le point de devenir avocate. Il se sera écoulé vingt-cinq ans entre la fin de ses études universitaires en droit et la dernière étape, mais non la moindre, qui lui permettra d’accéder enfin à la profession. Quelques mois encore et elle portera le titre de «Maître».
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Trois-Rivières: un toit sur la tête comme priorité électorale

Paule Vermot-Desroches

Trois-Rivières: un toit sur la tête comme priorité électorale

CHRONIQUE / Dans son demi sous-sol des premiers quartiers de Trois-Rivières, Diana Miville épluche les petites annonces sur Internet. Depuis le printemps, la mère de 35 ans cherche un nouveau logement. Elle cherche depuis qu’un important dégât d’eau a laissé de sévères dommages à l’intérieur de sa demeure qu’elle partage avec ses trois adolescents. Quelques réparations ont été faites, mais pas assez pour dire que le logement est désormais impeccable. La moisissure a commencé à se mettre de la partie, et une mise en demeure sera envoyée ces jours-ci au propriétaire. Mais en attendant, Diana ne trouve nulle part où déménager. Elle craint sérieusement pour sa santé et celle de ses enfants.
Catherine Gaudreault
Animatrice 106,9 Mauricie, Collaboration spéciale
Catherine Gaudreault
Nos routes font pitié

Catherine Gaudreault

Nos routes font pitié

CHRONIQUE / Je lisais cette semaine les résultats du sondage Segma, Le Nouvelliste et le 106,9 Mauricie, sur la possibilité d’abaisser la limite de vitesse sur les portions des autoroutes 40 et 55.
Yvon Laprade
Collaboration spéciale
Yvon Laprade
Entre deux pointes de pizza…

Yvon Laprade

Entre deux pointes de pizza…

CHRONIQUE / Qui a gagné? Qui a perdu? Et s’il n’y avait pas eu de gagnant ni de perdant lors du deuxième et ultime débat des chefs, hier soir, sur les ondes de la télévision d’État? On s’attendait à ce que François Legault retrouve un semblant de sourire et qu’il cesse d’afficher un air renfrogné. On l’a plutôt vu se mordiller les lèvres, comme si on lui avait dit de se tourner la langue dix fois avant de parler et de répondre aux attaques de son «ami» Gabriel Nadeau-Dubois.
Jean-Marc Salvet
Le Soleil
Jean-Marc Salvet
Séducteurs sur le ring politique

Jean-Marc Salvet

Séducteurs sur le ring politique

CHRONIQUE / Les séducteurs, ce sont les cinq chefs ayant pris part au deuxième débat télévisé de la campagne électorale, jeudi soir. Le mot ne doit pas être pris dans un sens péjoratif. Contrairement au débat précédent, les participants ont tous été en mesure de livrer leurs différents messages et de présenter leurs meilleurs arguments. 
François St-Martin
Collaboration spéciale
François St-Martin
Le grand (et unique?) débat sur la culture

François St-Martin

Le grand (et unique?) débat sur la culture

CHRONIQUE / Le 8 septembre dernier, le Réseau des conseils régionaux de la culture du Québec (RCRCQ) et la Chaire de gestion des arts Carmelle et Rémi-Marcoux de HEC Montréal organisaient un rendez-vous intitulé «Le grand débat sur la culture». Malgré son nom, l’événement n’avait vraiment pas l’allure d’un débat. Pas de discussions enflammées. Pas de joutes verbales. Pas de chocs d’opinions irréconciliables. Est-ce à dire que l’activité n’a pas tenu ses promesses? Bien au contraire. Grâce à la formule mise en place, les intervenants ont eu l’occasion de s’exprimer librement un à un, de façon calme et réfléchie, tous faisant d’ailleurs preuve d’écoute et de respect. On était à mille lieues du crêpage de chignon des débats des chefs durant lesquels on perd rapidement l’essence des propos au profit de clips sensationnalistes.
Jean-Marc Beaudoin
Le Nouvelliste
Jean-Marc Beaudoin
Région: un vote éminemment générationnel

Jean-Marc Beaudoin

Région: un vote éminemment générationnel

CHRONIQUE / Les résultats du sondage Segma Recherche présentés cette semaine dans Le Nouvelliste et au 106,9 Mauricie ne constituaient sans doute pas une grande surprise en nous révélant que la Coalition avenir Québec domine largement dans les intentions de vote dans Trois-Rivières et dans Laviolette–Saint-Maurice.
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Priorité: environnement

Paule Vermot-Desroches

Priorité: environnement

CHRONIQUE / Il sera de plus en plus difficile pour le conseil municipal de Trois-Rivières de justifier un éventuel choix d’empiéter sur des milieux humides afin de poursuivre le développement du parc industriel du Carrefour 40-55. Si l’on doit se fier aux résultats du sondage Segma réalisé pour le compte du Nouvelliste et du 106,9 Mauricie, une grande majorité des répondants souhaitent voir la protection de l’environnement être priorisée dans les décisions liées à ce développement. Et contrairement au discours politique que l’on a voulu prôner jusqu’ici, ces citoyens ne sont même pas enclins à considérer le développement économique et la protection de l’environnement sur le même pied d’égalité.
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Le champagne au frais chez les caquistes

Paule Vermot-Desroches

Le champagne au frais chez les caquistes

CHRONIQUE / Il faudrait vraiment un revirement de situation majeur, une bourde monumentale du chef ou de l’un ou l’autre des candidats caquistes dans Trois-Rivières ou Laviolette-Saint-Maurice pour ne pas qu’ils soient tous deux réélus comme députés le 3 octobre prochain. C’est ce qui ressort du sondage Segma-Le Nouvelliste-106,9 Mauricie que l’on vous présente ce matin, et qui révèle également d’autres détails plutôt intéressants. Car si la CAQ sort grande gagnante de ce sondage mené auprès de 400 électeurs dans chacune des deux circonscriptions, la députée sortante de Laviolette-Saint-Maurice Marie-Louise Tardif est probablement celle qui a toutes les raisons de sortir le champagne ce matin.
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Isabelle Légaré
Le proche mendiant

Isabelle Légaré

Le proche mendiant

CHRONIQUE / Steve Gervais a toujours payé son loyer et ses factures à temps. C’est moins le cas depuis que son quotidien consiste à se consacrer entièrement à Nathalie. Sans crier gare, leur vie a été bouleversée par une rupture d’anévrisme au cerveau. L’homme est devenu le proche aidant de sa femme. Et un proche mendiant...
Marie-Sol St-Onge
Collaboration spéciale
Marie-Sol St-Onge
Ces cicatrices qui ne guérissent pas

Marie-Sol St-Onge

Ces cicatrices qui ne guérissent pas

CHRONIQUE / On pourrait croire que le temps qui passe finit par nous délivrer de tout, mais même lorsqu’on a la certitude qu’une plaie est bien refermée, elle peut toujours se rouvrir en certaines circonstances. Que la blessure ait été physique, psychologique ou les deux, il vaut mieux se préparer à l’éventualité des retrouvailles avec la douleur.
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Quand vieillir chez soi devient un enjeu électoral

Paule Vermot-Desroches

Quand vieillir chez soi devient un enjeu électoral

CHRONIQUE / Assis sur la galerie arrière de sa maison de Sainte-Anne-de-la-Pérade, Guy Larose scrute le fleuve Saint-Laurent. Du haut de ses 91 ans, celui qui, autrefois, était un grand amateur de navigation, se contente aujourd’hui d’observer à travers ses jumelles les bateaux qui passent devant sa résidence. Une résidence logée sur un terrain qui a vu passer cinq générations. Une résidence remplie des souvenirs de toute une vie, dans laquelle il souhaite finir ses jours.
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Isabelle Légaré
La reine et son admiratrice

Isabelle Légaré

La reine et son admiratrice

CHRONIQUE / La réaction fut instantanée. Dès les toutes premières minutes suivant l’annonce du décès d’Élisabeth II, Audrey Houle s’est mise à recevoir des messages texte de ses amis. «As-tu vu la nouvelle? Es-tu correcte?» Oui, elle était déjà au courant et, non, ça n’allait pas très bien.