Le Nouvelliste
Steve Bergeron
La Tribune
Steve Bergeron
Un mot pas branché du tout

Séance d'orthographe

Un mot pas branché du tout

CHRONIQUE / J’ habite au Lac-Saint-Jean et ici, au lieu de brancher leurs appareils électriques ou leur voiture quand il fait froid en hiver, les gens disent «collecter». C’est probablement une déformation de l’anglais «to connect», transformée en «collecter» pour éviter l’anglicisme. Ce qui, vous en conviendrez, n‘a aucun sens [Julia Lovatt, Métabetchouan].
Jean-Marc Beaudoin
Le Nouvelliste
Jean-Marc Beaudoin
Quand Shawi retrouve son Énergie!

La griffe à Beaudoin

Quand Shawi retrouve son Énergie!

CHRONIQUE / Quand Michel Angers, le maire de Shawinigan, s’est présenté cette semaine (enfin en présentiel), devant la Chambre de commerce et d’industrie pour y dresser son bilan annuel et qu’il a été très affirmatif en disant que «l’avenir de Shawinigan se joue maintenant», il ne faisait pas de doute qu’il promettait à son auditoire de belles années en perspective.
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Le rire... pour survivre au suicide de leur père

Paule Vermot-Desroches

Le rire... pour survivre au suicide de leur père

CHRONIQUE / Daniel Gervais riait beaucoup. Pas mal tout le temps en fait. Ce policier de Trois-Rivières était reconnu pour son sens de l’humour, sa bonne humeur, et surtout sa capacité à se faire des amis partout où il allait. Daniel, c’était le symbole ultime du bon vivant. Or, le 26 janvier 2021, ses filles Myriam et Alexandra ont reçu l’appel que personne ne voudrait jamais recevoir: leur père venait de s’enlever la vie.
Marie-Sol St-Onge
Collaboration spéciale
Marie-Sol St-Onge
Quand la résilience l’emporte sur l’apparence

Marie-Sol St-Onge

Quand la résilience l’emporte sur l’apparence

CHRONIQUE / Selon la Fondation du cancer du sein du Québec, une femme sur huit développera un cancer du sein au cours de sa vie; une femme sur 34 en mourra. Ça fait froid dans le dos. Mais ça veut aussi dire que 33 femmes survivront. Lynda Ouellet fait partie de cette heureuse catégorie et contre toute attente, elle a choisi la reconstruction à plat à la suite de sa mastectomie. Son histoire de résilience est parsemée d’espoir et remplie de courage.
Catherine Gaudreault
Animatrice 106,9 Mauricie, Collaboration spéciale
Catherine Gaudreault
L’erreur Elghawaby

Catherine Gaudreault

L’erreur Elghawaby

CHRONIQUE / Justin Trudeau a le don de se faire des amis au Québec. La nouvelle représentante spéciale de la lutte contre l’islamophobie, Amira Elghawaby, a déjà écrit que la majorité des Québécois semblaient «influencés par un sentiment antimusulman».
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Saint-Élie-de-Caxton: Québec doit s’en mêler

Paule Vermot-Desroches

Saint-Élie-de-Caxton: Québec doit s’en mêler

CHRONIQUE / Ainsi, la plainte qu’un groupe de citoyens de Saint-Élie-de-Caxton avait formulée au Commissaire à l’intégrité municipale en 2018 était recevable, et aurait dû être enquêtée par Québec. Voilà la conclusion du Protecteur du citoyen dans un rapport daté de mars 2022, et dont Le Nouvelliste rapporte l’existence mercredi matin.
François St-Martin
Collaboration spéciale
François St-Martin
Nino Mancuso: dans la vie comme sur le ring

François St-Martin

Nino Mancuso: dans la vie comme sur le ring

CHRONIQUE / Nino, c’est un gars hors de l’ordinaire. Déjà, quand on grandit à Grand-Mère dans les années 80 et qu’on s’appelle Nino Mancuso, on est prédestiné à se distinguer de la masse. C’est lui qui est derrière l’événement Shawicon, dont la 8e édition aura lieu les 25 et 26 février prochains. Ce gaillard au parcours atypique est avant tout un être immensément sympathique. Quand on s’est rencontré pour discuter de son cheminement, je savais que j’allais passer un moment agréable. Et je n’ai pas eu tort.
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Déneigement des trottoirs: doit-on revoir les priorités?

Paule Vermot-Desroches

Déneigement des trottoirs: doit-on revoir les priorités?

CHRONIQUE / La question revient pratiquement tous les hivers: les trottoirs sont-ils suffisamment déneigés à Trois-Rivières? Le conseiller municipal du district Marie-de-l’Incarnation, Richard Dober, ramène ces jours-ci le débat, lui qui vient de lancer une pétition afin qu’il y ait davantage de déneigement sur les trottoirs et promenades dans le secteur de Trois-Rivières sur Saint-Laurent. Une démarche qui viserait à mener une plus grande réflexion sur ce niveau de services offert aux citoyens, pour lequel, rappelons-le, l’argent demeure toujours le nerf de la guerre.
Marie-Sol St-Onge
Collaboration spéciale
Marie-Sol St-Onge
La barbarie des humains

Marie-Sol St-Onge

La barbarie des humains

CHRONIQUE / Une des aptitudes de l’être humain pour survivre est assurément sa grande capacité à s’adapter. C’est d’ailleurs cette qualité qui lui a permis d’évoluer. Mais il semble que cette prédisposition à s’habituer à une nouvelle réalité soit à double tranchant. En effet, la barrière entre résilience et tolérance est bien mince lorsqu’il s’agit de violence.
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Isabelle Légaré
Du pain sur la planche

Isabelle Légaré

Du pain sur la planche

CHRONIQUE / Ici, la mention «fait maison» s’applique à merveille. Les deux occupants y gagnent leur pain à la sueur de leur front. Une fournée n’attend pas l’autre. Son parfum déborde de la cuisine pour atteindre le salon, ou plutôt quel salon? Les jours de production, le divan et la télé font place à de l’équipement... de boulangerie.
Steve Bergeron
La Tribune
Steve Bergeron
S’emmêler dans les liaisons

Séance d'orthographe

S’emmêler dans les liaisons

CHRONIQUE / Je vous écris à propos d’une liaison qui m’irrite au plus haut point ces derniers temps : «Selon [n]elle...» Au bulletin de nouvelles télévisé de TVA à Gatineau, on semble avoir pris l’habitude de faire cette liaison. Pour moi, c’est comme un bâton de craie qui grince sur un tableau. Est-ce moi qui deviens grincheux ou est-ce maintenant accepté [André Regimbald, Gatineau]?
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Isabelle Légaré
Au Guatemala pour leur dire merci

Isabelle Légaré

Au Guatemala pour leur dire merci

CHRONIQUE / Stéphane Brisson a le teint basané et la tête pleine de souvenirs, mais c’est un sentiment de vive reconnaissance qui l’habite surtout en ce moment. L’homme de 55 ans rentre tout juste du Guatemala où habitent ses six infatigables employés. Il a tenu à leur exprimer sa profonde gratitude, sur place, en personne.
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Quel avenir pour nos patinoires municipales?

Paule Vermot-Desroches

Quel avenir pour nos patinoires municipales?

CHRONIQUE / Enfiler son manteau, attraper sa paire de patins et se rendre à la patinoire du quartier à pied, voilà une activité prisée des familles durant la période hivernale et, avouons-le, les plus beaux souvenirs d’hiver pour plusieurs d’entre nous. Or, les défis que rencontrent les villes actuellement, tant sur le plan budgétaire, du recrutement de la main-d’oeuvre que des bouleversements climatiques entraînent de plus en plus de difficultés à offrir ce service. Pendant qu’on traverse un hiver qui donne du fil à retordre aux responsables des loisirs, on apprend que le nombre de journées d’ouverture des patinoires à Trois-Rivières a connu une baisse de plus de 12% depuis 2016. Devant ces constats, des voix s’élèvent pour qu’une large réflexion se tienne sur l’avenir de ce service, mais aussi sur la nécessaire implication citoyenne pour le maintenir.
Lise Ravary
Collaboration spéciale
Lise Ravary
Lâchez-nous avec la Finlande

Lise Ravary

Lâchez-nous avec la Finlande

CHRONIQUE / Vous connaissez ce mot d’esprit de l’auteur français à succès Marc Levy? «Un jour, j’irai vivre en Théorie car en Théorie, tout va bien». Pour parler de la controverse du bulletin chiffré à l’école, juste à changer le mot «Théorie» pour Finlande et tout devient facile.
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Incontournables partis politiques

Paule Vermot-Desroches

Incontournables partis politiques

CHRONIQUE / Devant le climat qui règne à l’hôtel de ville de Trois-Rivières, la solution doit-elle passer par les partis politiques? En réalité, ce n’est plus tant de savoir «si» des partis politiques feront leur entrée à l’hôtel de ville, mais bien «quand». Et devant cette évidence que la dynamique politique pourrait bientôt changer sur le plan municipal, on ne devrait pas envisager cette solution uniquement pour régler les conflits qui font les manchettes depuis plusieurs mois déjà, mais davantage pour planifier, pour véritablement envisager ce que sera la prochaine décennie à Trois-Rivières.
François St-Martin
Collaboration spéciale
François St-Martin
Intelligence «art» ificielle

François St-Martin

Intelligence «art» ificielle

CHRONIQUE / S’il y a un sujet qui n’a pas fini de faire parler, c’est bien celui de l’intelligence artificielle. Déjà, dans les milieux scolaires, l’application ChatGTP amène une grande réflexion. Malgré les craintes qu’elle suscite, l’intelligence artificielle a certainement son utilité dans différents domaines. Elle ouvre sans aucun doute de nouvelles possibilités dont nous bénéficierons tous. Maintenant que la tendance de laisser des robots décider à notre place est bien entamée, je crois néanmoins qu’il faut savoir mettre nos limites. Par exemple, si on me propose une soi-disant création artistique générée par des microprocesseurs plutôt que par un artiste en chair et en os, je réponds poliment: non merci.
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
La réussite des élèves, la grande priorité!

Paule Vermot-Desroches

La réussite des élèves, la grande priorité!

CHRONIQUE / Décidément, la réussite éducative de nos jeunes est au coeur de l’actualité cette semaine. Après avoir appris que le taux de réussite à l’examen de français écrit de secondaire 5 était en dégringolade l’an dernier à peu près partout au Québec, La Presse nous apprenait mardi que des centaines d’élèves en difficulté d’apprentissage passent chaque année directement de la 5e année au secondaire en raison de l’obligation de terminer son parcours scolaire dans un horizon de six ans. Des enjeux qui soulèvent bien des questions chez les spécialistes, et qui laissent entrevoir la nécessité de se donner davantage les moyens pour permettre à nos jeunes de réussir leur parcours scolaire.
Daniel Germain
Les Coops de l'information
Daniel Germain
Paranoïa autour de notre système de retraite

Chronique

Paranoïa autour de notre système de retraite

CHRONIQUE / Si ça avait eu lieu en Espagne, en Allemagne ou en Italie, on n’en aurait pas fait tout un plat. Mais comme ce sont les cousins français qui se mobilisent pour protester contre le projet de réforme des retraites, les échos se sont fait entendre jusque dans nos médias, ça n’arrête pas depuis deux semaines.  
Marie-Sol St-Onge
Collaboration spéciale
Marie-Sol St-Onge
Vivre bien avec moins

Marie-Sol St-Onge

Vivre bien avec moins

CHRONIQUE / Avec l’inflation qu’on connaît, tout le monde cherche à tirer la couverture de son bord. C’est compréhensible d’autant plus quand on parle du salaire minimum. Mais de l’autre côté, pourquoi les gens qui ont déjà tout en veulent-ils encore plus ? La question se pose, surtout quand on arrive à bien s’en tirer avec beaucoup moins.
Yvon Laprade
Collaboration spéciale
Yvon Laprade
L’eau n’est pas gratis!

Yvon Laprade

L’eau n’est pas gratis!

CHRONIQUE / Rien n’est gratis dans la vie. Mais il semble que les embouteilleurs et les industries, qui prélèvent de très grandes quantités d’eau douce, continuent de penser qu’ils n’ont qu’à ouvrir le robinet pour faire le plein d’or bleu à rabais.
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Malgré une pénurie de familles d’accueil, un projet de vie aux oubliettes

Paule Vermot-Desroches

Malgré une pénurie de familles d’accueil, un projet de vie aux oubliettes

CHRONIQUE / Maude a du mal à retenir ses larmes devant l’article que je m’apprête à lui lire. Seulement le titre lui fait un noeud dans l’estomac. «Un poupon de 3 mois envoyé dans un foyer de groupe de la DPJ», apprenait-on à la mi-décembre, il y a quelques semaines à peine. Maude* donnerait tout pour recevoir cet enfant chez elle. Déjà famille d’accueil pour Charlie* depuis quelques années, la femme a récemment essuyé un refus de la part de la DPJ Mauricie et Centre-du-Québec pour accueillir d’autres enfants chez elle via la banque mixte, soit les enfants pour lesquels un processus d’adoption pourrait être envisagé.
Geneviève Tellier
Collaboration spéciale
Geneviève Tellier
La race n’explique pas tout

Geneviève Tellier

La race n’explique pas tout

CHRONIQUE / Un événement surprenant est arrivé cette semaine sur la scène politique canadienne. Faisant preuve d’une rare unanimité, les premiers ministres des dix provinces et trois territoires ont demandé au premier ministre Trudeau d’agir rapidement pour revoir les nouvelles politiques fédérales récemment adoptées pour les remises en liberté sous caution. Cette demande fait suite à la mort tragique d’un policier ontarien, l’agent Grzegorz Pierzchala, à la fin décembre, présumément abattu par un individu au passé criminel violent. Cet homme avait été arrêté pour une autre affaire, mais remis en liberté en attente de son procès, malgré la lourdeur des accusations pesant contre lui. Beaucoup se demandent pourquoi, à commencer par les premiers ministres provinciaux et territoriaux.