Nissan a confirmé la nouvelle jeudi en présentant les résultats du premier trimestre de son année fiscale. Il n’a toutefois pas identifié les régions du monde qui seront touchées par les compressions ni dans quelle mesure.

Nissan abolit 12 500 emplois dans le monde

TOKYO — La compagnie Nissan Motor annonce l’abolition de 12 500 postes au sein de sa main-d’œuvre dans le monde, ou 9 % de ses effectifs, afin de réduire ses coûts et d’améliorer sa rentabilité.

Le fabricant automobile japonais a confirmé la nouvelle jeudi en présentant les résultats du premier trimestre de son année fiscale. Il n’a toutefois pas identifié les régions du monde qui seront touchées par les compressions ni dans quelle mesure.

La compagnie nippone basée à Yokohama a précisé que d’avril à juin, ses ventes mondiales de véhicules automobiles avaient chuté de 6 % comparativement au trimestre correspondant de l’exercice précédent.

Nissan Motor tente de rétablir son image de marque et d’améliorer sa rentabilité depuis l’arrestation en novembre dernier du président de la compagnie, Carlos Ghosn. Il est accusé au Japon d’avoir omis de déclarer des dizaines de millions de dollars en revenus et d’abus de confiance.

Carlos Ghosn clame son innocence; il prétend que d’autres employés de Nissan l’ont chassé par complot et par trahison.

Il est encore en attente de son procès.