Plusieurs municipalités inspectent les embarcations et refusent l’accès au plan d’eau à celles qui ne sont pas propres. 
Plusieurs municipalités inspectent les embarcations et refusent l’accès au plan d’eau à celles qui ne sont pas propres. 

Moto, quad et compagnie: de bonnes pratiques contre les cyanobactéries

CAA-Québec
CAA-Québec
Collaboration spéciale
Q   Quelles sont les bonnes pratiques pour limiter la propagation des cyanobactéries (algues bleues) lorsqu’on déplace notre embarcation d’un plan d’eau à un autre?

  Avant d’accéder à un nouveau plan d’eau, il est primordial d’effectuer un lavage en profondeur de l’embarcation. On ne devrait y voir aucune trace d’herbe, de plante ou de racine, ni de résidu d’huile ou d’une quelconque matière pouvant nuire à la qualité de l’eau. Cela vaut aussi pour le moteur du bateau, la remorque et, le cas échéant, le vivier. Ce dernier doit d’ailleurs être complètement vidangé, au même titre que les réservoirs d’eau et le ballast. Plusieurs municipalités inspectent les embarcations et refusent l’accès au plan d’eau à celles qui ne sont pas propres. 

Besoin d’un conseil en lien avec votre VTT ou votre quad? Le scooter de votre fils? Une motoneige ou un cyclomoteur convoité? Contactez les services-conseils automobiles, un service exclusif aux membres CAA-Québec.