L’atelier mécanique peut être tenu responsable des dommages s’ils se produisent, par exemple, au moment de réparer le véhicule ou de le déplacer.
L’atelier mécanique peut être tenu responsable des dommages s’ils se produisent, par exemple, au moment de réparer le véhicule ou de le déplacer.

Les dommages en atelier, mécanique, le covoiturage après la COVID-19 et les objets qui dépassent: les conseils de la semaine

Q  Qu’arrive-t-il lorsqu’un mécanicien abîme la voiture d’un client? 

R  Malheureusement, ce sont des choses qui arrivent. L’atelier peut être tenu responsable des dommages s’ils se produisent, par exemple, au moment de réparer le véhicule ou de le déplacer. Faites le plus de place possible au dialogue avec le directeur du service pour que l’établissement accepte de payer les réparations. Il refuse? Si vous êtes membre de CAA-Québec au moment de l’incident et que le garage est recommandé par l’organisation, vous pourriez être admissible au service de conciliation (1 800 686-9243; bit.ly/2MsfvPO). Autrement, l’Office de la protection du consommateur (OPC) suggère de demander une évaluation à un autre garagiste avant d’adresser une mise en demeure au garage fautif. Un modèle existe sur le site de l’OPC.

Q  Un collègue et moi avions l’habitude de faire du covoiturage pour aller travailler. Devrions-nous reprendre la formule ou trouver une autre solution lorsque notre bureau rouvrira ses portes?

R  Si vous désirez recommencer à faire du covoiturage, préparez-vous à suivre les recommandations sanitaires appropriées. La distance de deux mètres étant difficile à respecter en auto, le port du couvre-visage est à privilégier. D’ailleurs, nous suggérons à la personne qui ne conduit pas de s’asseoir à l’arrière du côté passager, de façon à être aussi loin que possible du conducteur. Assurez-vous que l’air circule dans le véhicule en ouvrant une glace et en évitant le mode recirculation du système de ventilation. Pour terminer, désinfectez le véhicule entre chaque utilisation. Et si c’est possible pour vous, pourquoi ne pas ajouter le vélo à l’équation de temps à autre?

Q  Quelles sont les règles à suivre pour être visible lorsqu’on doit transporter des objets qui dépassent l’extrémité de la voiture?

R  Il s’agit d’une scène très fréquente en cette saison de rénovations et de déménagements. Mais ce ne sont pas tous les automobilistes qui connaissent et appliquent les règles de base dans cette situation. En vertu du Code de la sécurité routière, vous devez apposer un drapeau rouge ou un panneau réfléchissant à l’extrémité d’un chargement ou d’un équipement s’il dépasse de plus d’un mètre l’arrière du véhicule ou de la remorque. La nuit, vous devez ajouter un feu rouge qui est visible à au moins 150 mètres de l’arrière et des côtés des objets en saillie.

Si vous circulez sans appliquer ces règles et un agent de la paix vous intercepte, vous pourriez recevoir une amende de 90 $ à 270 $.

ÉCRIVEZ-NOUS!

Des questions sur votre auto? Besoin de conseils? Transmettez-nous vos questions à auto@gcmedias.ca Elles pourraient être publiées dans cette rubrique.

Les services-conseils automobiles offerts par CAA-Québec sont exclusifs à ses membres. Ceux-ci peuvent les contacter autant de fois qu’ils le désirent par Internet ou par téléphone au 1 888 471-2424.