Le Code de la sécurité routière autorise les cyclistes à emprunter toute voie publique (sauf si indication contraire), qu’il y ait ou non présence d’une voie cyclable à proximité.
Le Code de la sécurité routière autorise les cyclistes à emprunter toute voie publique (sauf si indication contraire), qu’il y ait ou non présence d’une voie cyclable à proximité.

La COVID-19 aux bornes de recharge, les vélos sur la piste cyclable et le klaxon: les conseils de la semaine

CAA-Québec
CAA-Québec
Collaboration spéciale
Q  Quelles sont les recommandations pour réduire la transmission de la COVID-19 lorsqu’on utilise les bornes publiques de recharge de véhicules électriques?

R  Il faut bien sûr appliquer les directives de santé publique que vous connaissez déjà: garder une distance de deux mètres avec les autres personnes, vous laver fréquemment les mains, tousser ou éternuer dans votre coude, etc. Pour ce qui est de la recharge proprement dite, le Circuit électrique suggère de se désinfecter les mains à l’aide d’un produit approprié à base d’alcool avant et après l’utilisation de la borne publique. FLO invite par ailleurs à passer une lingette désinfectante sur la poignée du connecteur avant de le manipuler et, idéalement, après. Prenez ensuite soin de la jeter à la poubelle! Si vous n’avez pas de lingette, lavez-vous les mains ou employez une solution hydroalcoolique tout de suite après avoir touché le connecteur (par exemple, avant de monter dans votre voiture ou d’entrer dans un magasin).

Q  Est-ce que les cyclistes sont obligés d’utiliser la piste cyclable lorsqu’il y en a une?

R  Non, ce n’est pas obligatoire. Le Code de la sécurité routière (CSR) autorise les cyclistes à emprunter toute voie publique (sauf si indication contraire), qu’il y ait ou non présence d’une voie cyclable à proximité. Certains adeptes de vélo peuvent se sentir plus à l’aise de rouler dans la rue dans certaines circonstances, par exemple si leur vitesse moyenne est élevée ou si les pistes cyclables sont trop achalandées. Celles-ci ne sont pas réservées aux cyclistes au Québec, tout comme la route n’est pas le territoire exclusif des automobilistes. Où que vous circuliez, faites preuve d’un bon jugement et respectez les règles (CSR et signalisation) pour un partage de la route sécuritaire.

Q  Selon la loi, quand devrait-on utiliser le klaxon (outre lorsqu’on verrouille les portes de la voiture avec la télécommande)?

R  Le klaxon constitue un élément de sécurité de votre voiture; d’ailleurs, Transports Canada exige que tous les véhicules neufs en possèdent un. Au Québec, il faut l’utiliser seulement lorsqu’une situation le nécessite, c’est-à-dire pour prévenir les autres d’un réel danger. On ne klaxonne donc pas pour manifester sa colère, son impatience ou d’autres états d’âme. Même pour les mariages, les concerts d’avertisseurs ne sont pas de mise, quoiqu’ils soient souvent tolérés. En outre, si vous vous servez du vôtre pour alerter un cycliste ou un piéton de votre présence, le bruit pourrait le surprendre et entraîner une fausse manœuvre de sa part. Au cas où il vous viendrait à l’idée de klaxonner sans raison jugée valable, un agent de la paix peut vous remettre une amende de 100 $ à 200 $ plus les frais.

ÉCRIVEZ-NOUS!

Des questions sur votre auto? Besoin de conseils? Transmettez-nous vos questions à auto@gcmedias.ca Elles pourraient être publiées dans cette rubrique.

Les services-conseils automobiles offerts par CAA-Québec sont exclusifs à ses membres. Ceux-ci peuvent les contacter autant de fois qu’ils le désirent par Internet ou par téléphone au 1 888 471-2424.