Patricia Powers était l’animatrice du rendez-vous littéraire qui se tenait au Rond Coin de Saint-Élie-de- Caxton. Elle recevait Yvon Laprade qui publie un premier roman, Un homme vaillant, aux Éditions Druide.

Yvon Laprade de passage au Rond Coin

Trois-Rivières — Le journaliste et auteur Yvon Laprade était l’invité de Patricia Powers à l’occasion du premier rendez-vous littéraire organisé par le Rond coin de Saint-Élie-de-Caxton. Plus d’une vingtaine de personnes s’étaient déplacées pour entendre le Caxtonien d’adoption parler du cheminement qui l’a mené à écrire un premier roman, Un homme vaillant publié aux éditions du Druide, lui qui avait déjà publié trois ouvrages dans d’autres genres. «Ça m’a permis d’explorer une autre façon d’écrire et en même temps, le roman, c’est loin du journalisme», raconte celui qui a mis environ trois ans à mener le projet à terme. Inspiré du vécu de son père, le récit raconte la vie d’un homme ordinaire qui se déroule sur une toile de fond qui dépeint les grands événements de l’histoire du Québec.

«Comme journaliste, je trouvais intéressant de raconter les grands événements du Québec à travers les yeux d’un personnage. Mon défi c’était de ne pas être trop didactique pour ne pas que ça devienne un roman historique morne. En même temps, je voulais insérer cet aspect dans le cheminement des personnages que je mettais là-dedans», confie-t-il. «Je trouvais important que les faits historiques soient très précis. Quand je citais des propos comme ceux du maire Drapeau par exemple, pour moi c’est important de documenter ça fidèlement.»

Du côté du Rond Coin, Stéphane Daoust, le responsable du développement de la programmation, n’exclut pas de répéter l’expérience des rendez-vous littéraires prochainement.