Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Voix de la poésie: une mauricienne parmi les demi-finalistes [VIDÉO]

Kim Alarie
Kim Alarie
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Trois-Rivières — La Mauricie compte une représentante parmi les 42 demi-finalistes qui ont été sélectionnés pour le concours pancanadien Les voix de la poésie et qui ont été dévoilés récemment.

Marianne Arseneault, étudiante en 5e secondaire à l’école Val-Mauricie s’est fait remarquer par son interprétation du poème Barbara de Jacques Prévert qu’elle avait sélectionné parmi la liste proposée.

«C’est ce poème qui m’avait le plus rejointe et touchée. Le poème est vraiment facile à comprendre et c’était aussi ça le but. En plus de l’interpréter, je pouvais comprendre ce que je disais et rejoindre le plus de monde possible», racontait la résidente de Saint-Boniface.

Dans la vidéo, de près de trois minutes, mise en ligne sur le site des Voix de la poésie, elle enchaîne les mots de Jacques Prévert avec intensité. «C’est une récitation de poésie mais je voulais le faire avec beaucoup d’émotion», raconte la jeune femme qui aime l’art dramatique au point de poursuivre ses études collégiales dans ce domaine au Cégep de Trois-Rivières.

C’est sa professeure de français, Rose-Marie Gagnon qui lui a suggéré de s’inscrire à ce concours ayant repéré en elle un potentiel durant ses exposés oraux. La principale intéressée a accepté mais sans nourrir d’attentes. Jusqu’à maintenant, sa présence en demi-finale lui a permis d’empocher 250 $.

Le public est maintenant appelé à faire un choix parmi la quarantaine de candidats. Le public peut voter jusqu’au 23 mars sur le site des Voix de la poésie.

Un candidat par catégorie (français, anglais et bilingue) accédera à la finale, en plus de mériter une bourse de 500 $. Neuf autres candidats seront sélectionnés par le jury.

Lors de l’étape ultime, ce sera 25 000 $ qui seront distribués aux lauréats et aux lauréates ainsi qu’à la bibliothèque de leur école. La grande finale se tiendra le 22 avril. Ce concours annuel permet à des jeunes de 3e secondaire jusqu’au niveau collégial de partout au Canada de se mettre en valeur en interprétant un poème.