En haut: François Macerola (président du CA du festival ComediHa!), Véronique Cloutier, Mario Tessier et Fabien Cloutier. En bas: Patrick Huard, Phil Roy et Jean-Michel Anctil

Vieux complices et nouveaux chouchous au ComediHa!

Pour sa 19e présentation, le festival ComediHa! (anciennement Grand Rire) convie de vieux complices et de nouveaux chouchous à la barre de ses galas: Patrick Huard, Phil Roy, Jean-Michel Anctil, Véronique Cloutier, le duo composé de Mario Tessier et Véronique Claveau et Fabien Cloutier animeront tour à tour des soirées au Palais Montcalm entre le 9 et le 18 août.

Comédien, dramaturge et plus récemment humoriste (il a lancé son spectacle solo Assume en 2016), Fabien Cloutier s’est dit content, mardi, de se voir si rapidement confier un mandat d’animation. «J’ai fait une fois Juste pour rire et une fois ComediHa!. J’ai l’impression que j’étais rendu là. Et ça me tente de la faire cette rencontre-là avec le public», s’est réjoui celui qui annonce un spectacle où il y aura de la place pour le «champ gauche»… Et où son humour souvent corrosif devra se conjuguer dans un contexte télévisuel, les galas étant diffusés sur les ondes d’ICI Radio-Canada Télé et de Canal D. 

«Il faut essayer de ne pas le voir comme un compromis, mais de savoir qu’il y a plusieurs oreilles qui nous écoutent et plusieurs yeux qui nous voient. Il y a un défi là. Je pense qu’à la télé, on peut aller aussi loin dans le propos, mais que dans la forme, tout doit être justifié», indique celui qui sera à l’œuvre le 18 août.

La veille, l’animation a été confiée au duo formé de l’ex-Grande gueule Mario Tessier et de l’imitatrice Véronique Claveau, qu’on a notamment pu voir au Bye Bye.

Le retour de Véro

Trois ans après avoir été la tête d’affiche avec son conjoint, Louis Morissette, Véronique Cloutier reprendra du service le 16 août, en solo, lors d’un gala à thématique musicale mis en scène par Jean-François Blais. «C’est une suite bien intéressante à l’aventure des Morissette qui vient de se terminer, estime-t-elle. J’ai vraiment aimé ça, j’ai vraiment eu la piqûre. Je ne sais pas si je vais refaire un autre spectacle en tournée, donc des événements ponctuels comme celui-là, c’est parfait pour moi.»

En ouverture de festival, Patrick Huard renouera avec la scène le 9 août dans un spectacle qu’il mettra lui-même en scène. Le lendemain, ce sera au tour de Phil Roy de se mettre au travail, lui qui a connu un vif succès l’an dernier avec son gala «35 ans et moins». 

Le vétéran Jean-Michel Anctil, porte-parole du tout premier Grand Rire il y a 19 ans, revient quant à lui à l’avant-scène le 11 août. 

Habituellement déployé en juin, le ComediHa! Fest déménage pour cette 19e présentation au mois d’août. Les billets pour les galas et les passeports seront en prévente le 18 janvier (avec un rabais de 15 %) et en vente régulière le 23 janvier. Détails au comedihafest.com

***

VEDETTES INTERNATIONALES DANS LA MIRE

Par le passé, le ComediHa! Fest a eu l’occasion d’inscrire à sa programmation le nom de vedettes internationales comme Jerry Seinfeld, Whoopi Goldberg, John Malkovich ou Roberto Benigni. Après avoir servi un menu plus local l’an dernier, le patron du festival, Sylvain Parent-Bédard, ne nie pas être en quête d’un grand nom anglophone pour bonifier son offre. S’il n’y a rien de réglé encore, il évoque «deux-trois cibles très avancées», des comiques qui se seraient fait connaître du grand public à l’écran. «Des cibles qui font en sorte que si jamais on va de l’avant, on va probablement être obligé d’aller au Centre Vidéotron ou de se trouver une énorme scène extérieure», précise M. Parent-Bédard, annonçant du même coup «un festival encore plus grand, avec un volet gratuit et extérieur encore plus important».

***

RIRE POUR LA BONNE CAUSE

Le ComediHa! Fest sera cette année l’occasion de rigoler, certes, mais aussi de donner un coup de pouce pour la bonne cause. Deux fondations seront mises de l’avant par l’organisation: le Fonds philanthropique Antoine (du nom du fils autiste et lourdement handicapé de Sylvain Parent-Bédard) et la Fondation Véro et Louis (de Véronique Cloutier et Louis Morissette), qui vient en aide aux personnes autistes de plus de 21 ans. «Quand ils arrivent à 21 ans, pour les enfants comme Antoine, il n’existe presque rien dans notre système. Les familles sont laissées à elles-mêmes. Mais il y a des gens qui pensent à ça. Véro et Louis ont pensé à ça», évoque Sylvain Parent-Bédard.  

«Quand Louis et moi avons parlé à Sylvain de notre projet de fondation, c’était dans un événement de ComediHa!, ajoute Véronique Cloutier. On connaissait sa situation avec son fils et on est très touché par ce qu’il vit. On s’était dit à ce moment que quand tout serait en marche, ça serait le fun de faire quelque chose ensemble.»

Les festivaliers seront notamment invités à faire un don lors de l’achat de leur passeport. Les sommes amassées seront divisées à parts égales entre les deux fondations.