Les toiles de Lynn Garceau évoquent les plans d'eau du parc national de la Mauricie.
Les toiles de Lynn Garceau évoquent les plans d'eau du parc national de la Mauricie.

Vernissage de l'artiste Lynn Garceau

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
SAINT-JEAN-DES-PILES — Dans le cadre du 50e anniversaire du parc national de la Mauricie, la peintre shawiniganaise Lynn Garceau expose des toiles librement inspirées de ses excursions en kayak sur les plans d'eau de l'endroit. Le vernissage d'«À fleur d’eau» avait lieu le samedi 20 juin dernier, dans la grande salle du 2800 du parc, le complexe d'hébergement qui a ouvert ses portes peu avant le début de la pandémie, à quelques centaines de mètres de l'entrée du parc, à Saint-Jean-des-Piles. Les toiles y seront accrochées jusqu'au 12 octobre. On notera que l'artiste s'est généreusement engagée à verser 25% du fruit de la vente des œuvres à l'organisme J'ai mon appart'. Ce dernier vise à mettre en place un lieu d'hébergement dédié aux personnes vivant avec une déficience intellectuelle, désireuses de s'engager sur la voie de l'autonomie. Le projet doit rassembler 1,4 million $ en dons et en engagement du milieu pour voir le jour. Le financement allait bon train avant la crise sanitaire. Il s'agit maintenant de remettre la machine en branle, souligne Michèle Lafontaine, présidente du conseil d'administration de l'organisme et mère de Félix, un futur résident de la ressource projetée.