David Fleury est un des artistes qui a donné un avant-goût de son spectacle.

Une saison riche et variée à La Tuque

L'équipe du Complexe culturel Félix-Leclerc a lancé, jeudi soir, sa prochaine programmation. La saison 2017-2018 promet un peu de tout entre vedettes et découvertes.
«C'est une programmation pour tous les goûts et tous les âges», a lancé d'entrée de jeu la directrice générale du Complexe culturel, Sandie Letendre.
La nouvelle programmation propose au public des soirées très variées qui, espère-t-on, sauront plaire à tous. On retrouve notamment 2Frères, François Bellefeuille, Alex Nevsky, Les Soeurs Boulay, Jean-Michel Anctil, Bernard Adamus, Matt Holuboski, Sophie Villeneuve, Simon Leblanc, pour ne nommer que ceux-là.
«Il y a Dawn Tyler Watson, c'est une chanteuse de blues extraordinaire. Je suis vraiment contente de l'avoir. J'ai eu un gros coup de coeur [...] Dans la série émergence, on a aussi Nicolas Jobin. De façon assez humoristique et avec un grand talent de musicien, il va retracer, avec ses musiciens, 35 000 ans de l'histoire de la musique. C'est un spectacle pour tout le monde, c'est très drôle. On s'instruit et les mélomanes vont également trouver leur compte», a noté Sandie Letendre.
«Samuele également, la lauréate du Festival international de la chanson de Granby, est vraiment très bonne. Elle est super énergique, elle a un petit côté féministe assumé. Ses textes sont percutants. C'est à ne pas manquer», a-t-elle ajouté.
D'ailleurs, le public a pu apprécier les performances de certains artistes de la programmation sur place. La directrice générale a également réalisé de courtes entrevues en direct pour permettre au public d'en connaître un peu plus sur ces artistes. 
Les dirigeants du complexe et de la pécheresse ont renouvelé leur partenariat pour la série hors les murs. Les spectacles qui seront présentés à la microbrasserie seront plus nombreux. On y retrouve, entre autres, Pépé et sa guitare, Mononc'Serge, Sophie Pelletier et David Fleury. 
«C'est une programmation vraiment extraordinaire. Il y a beaucoup de noms connus, mais il y a aussi beaucoup de belles découvertes et ça aussi on en est fiers. On espère que les gens seront au rendez-vous», a commenté Marc-André Ayotte, copropriétaire de la microbrasserie la Pécheresse.
Le théâtre sera aussi à l'honneur dans la programmation avec La galère, Antarctique solo et aussi Muliats qui sera présenté dans le cadre des rendez-vous autochtones.
Des dates ont également été réservées dans le calendrier pour le festival jeunesse, un évènement fait sur mesure par et pour les jeunes. Les aînés ne seront pas en reste avec René Simard en tête d'affiche. «Ce ne sera pas un concert d'après-midi cette année, mais c'est quand même un concert pour les aînés où l'on va offrir le transport et tout», a indiqué Sandie Letendre.
Des activités familiales gratuites sont également à l'horaire du Complexe culturel Félix-Leclerc dans le cadre d'un partenariat avec la Ville de La Tuque. 
L'effet RIDEAU
La Corporation de développement des arts et de la culture de Ville de La Tuque (CDAC) a remporté dernièrement un prix RIDEAU dans la catégorie Développement. Une reconnaissance qui a fait sonner le téléphone.
«C'était déjà assez fixé avant, mais il nous restait de la place. On l'a senti sur place à RIDEAU, et dans les courriels qu'on a reçus après. Effectivement, il y a un impact. Les gens trouvent qu'on est dynamique et ils ont encore plus envie de venir jouer ici. On a été plus sollicité, c'est un effet assez direct», a-t-elle conclu.