Steve Dubé, directeur général de la Corporation des événements de Trois-Rivières.

Une première réussie pour la Corporation des événements

TROIS-RIVIÈRES — Au lendemain de la première du spectacle Juste une p’tite nuite du Cirque du Soleil à l’Amphithéâtre Cogeco, l’équipe de la Corporation des événements traçait un bilan plus que positif de cette soirée de première, qui se sera déroulée pratiquement à guichet fermé. Tant les commentaires reçus du public que de la critique font croire aux responsables de l’amphithéâtre que la saison du Cirque du Soleil s’annonce encore une fois reluisante cette année.

«Les critiques du spectacle sont élogieuses, mais également tous les commentaires que nous avons reçus par le biais des réseaux sociaux. On travaille très fort pour rendre un produit de qualité, mais une fois qu’il se retrouve dans les mains du public, c’est gratifiant de voir que le public réagit positivement. Ça nous nourrit beaucoup», constate le directeur général de la Corporation des événements, Steve Dubé.

L’équipe de la Corporation des événements traçait un bilan plus que positif de la première du spectacle Juste une p’tite nuite.

Sans avoir eu le temps de faire un post-mortem complet avec toute son équipe, M. Dubé pouvait tout de même souligner que certains points avaient particulièrement retenu l’attention, à commencer par l’Espace Marmen, cette nouvelle terrasse aménagée sur le site et permettant au public de prendre un verre et manger avant et après le spectacle.

«Je ne pense pas me tromper en disant que cette année, nous avons le plus beau site depuis nos débuts. L’aménagement est très convivial et les commentaires sont très positifs», mentionne-t-il.

Le spectacle hommage aux Colocs sera présenté  jusqu’au 18 août.

Les images diffusées dans les médias, sur les réseaux sociaux de même que les critiques élogieuses auront également eu un impact direct sur la vente de billets. «On le ressent depuis ce matin, du côté de la billetterie. Ça a un impact vraiment direct», mentionne Steve Dubé.

Le défi de l’équipe de l’Amphithéâtre Cogeco demeure désormais de maintenir la cadence pour les 19 autres représentations prévues d’ici le 18 août. «On ne veut pas relâcher le bon travail et on va continuer de mettre tous les efforts pour que les gens vivent une expérience inoubliable en venant chez nous. Mais disons que quand ça part comme ça, c’est le fun», confie en riant Steve Dubé.