C’est le film Tuktuq du réalisateur québécois Robin Aubert qui ouvrira l’événement Les Rendez-vous des cinémas du monde de Trois-Rivières qui se déroulera du 16 au 22 février au cinéma Le Tapis rouge.

Une ouverture à la planète

Trois-Rivières — Le Comité de Solidarité/Trois-Rivières et le cinéma Le Tapis rouge présentent un événement cinématographique conjoint qu’ils ont nommé Les rendez-vous des cinémas du monde de Trois-Rivières et qui sera présenté du 16 au 22 février.

Cette initiative est née de la vocation de l’organisme trifluvien pour l’éducation citoyenne et la solidarité internationale et l’association avec Le Tapis rouge coule de source compte tenu de la vocation du cinéma de diffuser un cinéma international de qualité.

L’événement se mettra en branle le vendredi 16 février à 19 h 30 avec la projection du film Tuktuq, une chronique politico-sociale en territoire nordique réalisée par le cinéaste québécois Robin Aubert. Ce film sera également au programme le 19 février à 13 h. Six autres films seront présentés au cours de l’événement, chacun étant offert une fois lors d’une projection en après-midi, à 13 h, et une autre fois lors d’une projection en soirée, à 19 h 30. Cependant, les deux représentations d’un même film n’ont jamais lieu la même journée.

Les autres films programmés au cours de l’événement sont les suivants. Glory, une satire sociale coproduite par la Bulgarie et la Grèce et qu’on doit aux réalisateurs Kristina Grozeva et Petar Valchanov sera présentée le 17 février en après-midi ainsi que le 20 février en soirée. Lors de cette dernière projection, le film sera suivi d’une discussion. Lucky, une œuvre de l’Américain John Carroll Lynch mettant en vedette Harry Dean Stanton sera projetée le 17 février en soirée et le 20 février en après-midi. Le drame de guerre russo-allemand Paradis d’Andreï Konchalovsky sera présenté le dimanche 18 février à 13 h et ensuite, le 21 février à 19 h 30.

Le réalisateur franco-chilien Alejandro Jodorowsky, est aussi au programme avec son drame biographique fantaisiste Poésie sans fin le 18 février en soirée et le 21 février en après-midi. Je ne suis pas votre nègre est un documentaire social du réalisateur Raoul Peck portant sur les écrits de James Baldwin sur l’histoire du racisme américain. Les cinéphiles pourront le voir le 19 février à 19 h 30 (projection suivie d’une discussion) et le 22 février à 13 h. Finalement, le drame de guerre Alias Maria, une coproduction colombienne, argentine et française réalisée par José Luis Rugeles ne sera projeté qu’une seule fois, en clôture des Rendez-vous des cinémas du monde de Trois-Rivières, le jeudi 22 février à 19 h 30.

Le prix des billets pour chaque représentation est de 9 $ pour les films présentés en après-midi et de 11 $ pour les représentations en soirée alors que les étudiants sont admis pour 6 $ et les aînés de 65 ans et plus pour 9 $ en tout temps. On peut cependant se procurer un passeport au coût de 20 $ donnant accès à trois films. Ces passeports sont en vente au Comité de Solidarité/Trois-Rivières de même qu’au Tapis rouge.