Pierre St-Yves et Yannick Gendron

Une ciné-conférence sur le fondateur de Trois-Rivières

Le jour du 382e anniversaire de la fondation de Trois-Rivières, le lundi 4 juillet, la question de l'identité du fondateur de la ville sera remise sous les projecteurs avec la présentation d'une ciné-conférence par l'historien Yannick Gendron et le réalisateur Pierre Saint-Yves. À 19 h au Centre d'art des Récollets-St. James, le documentaire Sur les traces de Laviolette sera projeté, suivi d'une courte conférence.
Réalisé en 2009 dans le contexte des fêtes du 375e anniversaire de Trois-Rivières, le documentaire de 75 minutes illustre l'enquête de Yannick Gendron sur le fondateur de la ville, et suit l'entraînement et le périple d'une équipe ayant ramé sur le Saint-Laurent de Québec à Trois-Rivières. Yannick Gendron et Pierre Saint-Yves répondront aux questions du public quant aux résultats de la recherche, et évoqueront leur nouveau projet en cours.
L'historien qui a continué ses recherches après 2009 prépare la rédaction d'un livre qui étayera sa théorie selon laquelle le véritable fondateur de Trois-Rivières serait Théodore Bochart, général de la flotte de la Compagnie de la Nouvelle-France et bras droit de Champlain, et non le fameux Sieur de Laviolette qui fut désigné comme fondateur de la ville, sans beaucoup de preuves et justifications historiques. Pierre Saint-Yves documentera sur film la démarche et ses conclusions.
Lors de la soirée du 4 juillet au Centre d'art des Récollets-St. James, il sera possible d'acheter le film Sur les traces de Laviolette et de se procurer en prévente le livre Théodore Bochart, fondateur de Trois-Rivières et officier dans la marine du Roi, à paraître en décembre 2017. Les détails se trouvent sur les sites www.sieurdelaviolette.com et www.facebook.com/theodorebochart. Le centre d'arts ouvrira ses portes à 18 h 30; l'entrée est gratuite et le nombre de places est limité.