Une soirée spéciale de type tapis rouge avait lieu jeudi soir au Moulin Michel. Cette célébration a permis à Plein Sud de présenter sa programmation musicale régulière pour l’hiver et le printemps mais aussi toutes les activités spéciales mises sur pied pour célébrer les 25 ans de l’organisme en 2018. Sur la photo: Sarah Chevarie, directrice générale, Carmen L. Pratte, administratrice et conseillère municipale et Guy Blanchette, président du conseil d’administration.

Une célébration tous azimuts

Trois-Rivières — Travailler sur la durée pour des diffuseurs du milieu de la musique relève presque de l’utopie par les temps qui courent. Pourtant, il y en a qui peuvent revendiquer une longue durée de vie comme Diffusions Plein Sud, du côté de Bécancour, qui célèbre en 2018 ses 25 ans d’existence en présentant une nouvelle image de marque.

Dans ce cas, c’est la célébration de vingt-cinq années de variété, de découvertes et de fidélité d’un public particulièrement assidu qui continue de profiter de l’atmosphère unique du Moulin Michel pour savourer des spectacles marqués par l’intimité, la proximité et la chaleur humaine que nul écran ou diffusion numérique ne peut reproduire.

Jeudi soir, dans le cadre d’une soirée tapis rouge qui célébrait tout autant cet anniversaire que la programmation régulière de l’organisme pour l’hiver et le printemps 2018, on a invité des dignitaires, évidemment, mais également des membres de ce précieux public pour les remercier de leur fidélité. Ils ont pu assister aux prestations de trois des artistes inscrits à la programmation 2018 de ce qu’il est désormais convenu d’appeler Plein Sud: Jason Bajada, Cindy Bédard et Marie-Élaine Thibert.

Cette programmation régulière se présente comme suit. Le prochain spectacle aura lieu le 23 février et ce sera celui de Dan Bigras. Le 9 mars, place à Marie-Élaine Thibert qui sera suivie, le 16 mars, de Cindy Bédard. Le quatuor Les Ringos prendra la scène le 24 mars avec leurs reprises des succès des Beatles. Le 14 avril, on pourra entendre Calum Graham alors que le 20 avril, on offrira aux spectateurs la prestation de Samuele dans la formule 100 % Garanti. Philippe Brach sera au Moulin Michel le 27 avril. Jason Bajada, de son côté, prendra la scène d’assaut le 14 mai et on clora la saison printanière le 11 mai avec Tire le Coyote. Évidemment, tous les spectacles sont présentés au Moulin Michel et sont prévus pour 20 h.

«Je crois que nous sommes fidèles à notre ligne habituelle qui est d’offrir de la variété pour plaire à tous les publics tout en s’assurant de leur faire découvrir des artistes intéressants, commente Sarah Chevarie, directrice de Plein Sud. En ce qui me concerne, ça fait quatre ans que je suis à la tête de Plein Sud et je commence à bien connaître notre clientèle surtout que je me fais un devoir de parler avec le public lors des représentations pour noter leurs demandes et saisir leurs goûts. Je suis très contente de cette programmation et assez fière de certains gros coups comme la présence de Tire Le Coyote ou Dan Bigras pour le spectacle de qui la moitié des billets sont déjà vendus.»

On n’allait évidemment pas passer un anniversaire de 25 ans sous silence et c’est en musique qu’on le fera. Une programmation spécifique à cet anniversaire a été concoctée avec, tout d’abord, le spectacle de Brimbelle pour les enfants lors de la Journée de l’arbre à l’école Despins du secteur Sainte-Gertrude. Le 2 juin, l’église du Précieux-Sang accueillera le quatuor Cordâme qui présentera son spectacle Satie variations dont on dit que c’est la musique d’Érik Satie comme vous ne l’avez jamais entendue. Grand événement de la programmation, on présentera le spectacle de Robert Charlebois Rock’Oustic le samedi 16 juin sous le chapiteau du quai de Sainte-Angèle. Pareil spectacle célébrant les 50 ans de carrière de ce grand de la chanson pour 25 $, cela constitue une aubaine assez rare, d’autant qu’en limitant le nombre de spectateurs à 450, on arrivera à créer une certaine intimité qui est toujours la marque de commerce de Plein Sud.

Autre fierté pour la programmatrice, c’est le retour d’un weekend piano qui permettra aux mélomanes d’entendre le grand pianiste classique Charles Richard-Hamelin qui présentera de grandes œuvres romantiques le vendredi 26 octobre et l’auteur et compositeur Émile Proulx-Cloutier le lendemain. Les deux seront au Moulin Michel.

Le 25e anniversaire sera celui d’une toute première collaboration avec le FestiVoix. En effet, les deux diffuseurs seront associés pour un spectacle mettant en vedette un des finalistes du Festival international de la Chanson de Granby en 2017 sur la scène des Voix libres alors qu’un spectacle est aussi prévu à la Bibliothèque centrale de Bécancour. Le spectacle de Philippe Brach le 27 avril sera également une collaboration. «Pour l’anniversaire, on voulait aller à la rencontre de notre public en nous déplaçant dans les différents secteurs de la ville, de commenter Sarah Chevarie. On a une programmation particulièrement festive tout en respectant notre habituel niveau de qualité.»

«On effectue une première extension de nos activités sur la rive nord et j’en suis très heureuse. Notre association avec un événement aussi bien établi que le FestiVoix est déjà réjouissante et ça va nous donner une visibilité extraordinaire. Il ne faut pas oublier que près de 50 % de notre clientèle vient de la rive nord et parfois même d’en dehors de la région alors c’est une occasion exceptionnelle de faire savoir aux amateurs que nous offrons une riche programmation dans une salle tout à fait unique. Il ne fait pas de doute que c’est une association gagnante pour nous et je n’exclus pas que ça puisse se faire de nouveau dans le futur.»

Autre initiative pour les 25 ans, on a confié à la firme d’envergure pancanadienne Ombrage le soin de créer un éclairage architectural qui mettra en valeur le caractère unique du Moulin Michel. Les différentes atmosphères qui seront créées pourront, dans le futur, être utilisées selon les différents types d’utilisation de la salle. Un nouveau site web viendra également marquer ce quart de siècle.