Bénévoles et membres du comité organisateur sont déjà au boulot pour préparer le site du Widewood, festival de la solidarité musicale qui se tiendra du 1er au 4 août dans le secteur Saint-Georges-de-Champlain. De gauche à droite, on retrouve: Mario Brière, dit le Renard argenté, Stéphane Doyon, Robert-Patrick Perreault et Simon Adams.

Un record de vente pour Widewood

TROIS-RIVIÈRES — C’est dans une atmosphère résolument optimiste que se font les travaux d’aménagement du site du Widewood, Festival de la solidarité musicale qui sera présenté les 1er, 2, 3 et 4 août au 1320 du chemin des défricheurs dans le secteur Saint-Georges-de-Champlain.

Arrivé à sa 19e édition, Widewood constitue un succès populaire qui réjouit les organisateurs qui ont cependant aujourd’hui des raisons supplémentaires d’avoir le sourire. «Nous avons d’ores et déjà surpassé le nombre de billets vendus l’an dernier qui constituait notre meilleure année à ce titre, d’indiquer Sandie Trudel, responsable des communications pour l’événement. Or, comme une bonne partie de nos ventes se font à la porte, nous sommes vraiment optimistes pour cette prochaine édition.»

Dans un contexte où les organisateurs s’affairent à donner une nouvelle dimension à l’événement en l’ouvrant à un plus large public à l’avenir, les nouvelles apparaissent encore meilleures. Grâce à la tenue d’un spectacle-bénéfice à la fin avril à la Shop du Trou du Diable, on a pu enrichir la programmation déjà dévoilée d’un gros nom: Philippe Brach sera de la partie le samedi 3 août, dès 22 h. Pour l’occasion, en plus des billets offerts pour les quatre jours de l’événement au coût de 65 $, on a ajouté la possibilité de ne payer que pour la journée du samedi, qui inclut le spectacle de Brach au même titre que diverses activités qui débuteront le matin dès 10 h. Ce billet est disponible pour 40 $ en ligne ou à l’entrée de l’événement.

«C’est sûr que samedi sera sans doute notre plus grosse journée mais ce qui est plus encourageant pour nous, c’est de constater que la vente des billets a été très bonne au lendemain du spectacle-bénéfice, indique Sandie Trudel, avant même l’annonce du spectacle de Philippe Brach. C’est la preuve que l’événement lui-même est bien connu et apprécié. Il faut dire que la programmation est vraiment intéressante, et ce, dès la soirée du jeudi. Nous avons notre clientèle d’habitués mais je pense que beaucoup de gens ont entendu parler du Widewood sans être déjà venus et il semble que cette année, ils sont plus tentés de venir nous visiter.»

On s’affairait lundi à installer les douches pour le confort des amateurs de camping qui vont venir s’installer gratuitement sur le site du festival Widewood au cours de la fin de semaine. Les amateurs ayant l’usage d’un véhicule récréatif pourront y camper pour la modique somme de 10 $.

La personnalité de Philippe Brach et son humour déjanté alliés à une musique pop très entraînante devrait se marier parfaitement à l’atmosphère particulièrement relax et bon enfant de l’événement. «C’est sûr que nous visons une clientèle familiale du fait que le camping est gratuit sur le site pendant l’événement et que la programmation s’adresse à toute la famille. Par contre, pour les spectacles musicaux, on va davantage miser sur un public entre 18 et 45 ans, je dirais. On offre vraiment un large éventail de styles musicaux allant de la pop au trad, au indie, avec énormément de variété et ça permet de faire de belles découvertes parmi des artistes émergents.»

«On n’a jamais atteint la capacité maximale d’accueil du site qui peut certainement aller à 1000 personnes et peut-être au-delà et on serait extrêmement satisfaits d’aller chercher 500 ou 600 personnes pour la soirée de samedi. Compte tenu qu’on a une bonne centaine de bénévoles qui vont pouvoir assister au spectacle gratuitement, ça ferait une très belle foule. On est très heureux du choix de Philippe Brach qui va tellement bien avec le style de notre événement; je pense qu’il pourrait être un facteur décisif pour convaincre des gens qui hésitaient encore, de venir nous rendre visite. Les échanges sont très actifs et positifs sur Facebook et la réponse du public en témoigne. Avec la météo qui s’annonce extraordinaire, on dirait que tout joue en notre faveur cette année.»

D’un autre côté, la programmation réserve ses classiques comme le grand concours de moustaches qui, cette année, aura une contrepartie avec un concours de tresses féminines de sorte qu’on couronnera non seulement un roi samedi soir mais également une reine vendredi soir.

On parle aussi d’activités d’improvisation, de tournoi de fer, de séance de yoga en plus de nombreux spectacles musicaux pendant les quatre jours de la durée du Widewood.

On peut prendre connaissance de la programmation et se procurer des billets sur le site de l’événement, le www.widewood.net.