De gauche à droite: Gaétan Boivin, président-directeur général du Port de Trois-Rivières, Amina Chaffaï, présidente du TRIFF, Gilles Leblanc, vice-président du TRIFF, Stella Montreuil, trésorière du TRIFF, Luc Pellerin, directeur général du Collège Laflèche et Michel Cloutier, directeur général du TRIFF.

Un nouveau festival international du film à Trois-Rivières

Trois-Rivières — Un nouvel événement viendra s’ajouter à l’offre culturelle en Mauricie. La première édition du Trois-Rivières Images, Fêtes et Films (TRIFF), un festival international du film, se tiendra dans quatre salles de la région du 16 au 19 novembre. L’organisation du TRIFF souhaite attirer entre 1500 et 2000 cinéphiles lors des quatre jours.

Le TRIFF veut se consacrer à présenter le meilleur des films internationaux, canadiens et québécois. L’objectif du festival est de se démarquer en tant que présentateur de productions qui séduiront le public par leur créativité et leurs découvertes culturelles.

«La population de la Mauricie compte un nombre important de cinéphiles. La longévité du Ciné-Campus, qui fête son 50e anniversaire, en est une belle preuve. Un événement, pour mettre en valeur le 7e art et ses artisans, s’imposait dans la capitale régionale qui saura l’accueillir et le promouvoir. C’est ainsi qu’est né le Trois-Rivières Images, Fêtes et Films», mentionne la présidente, Amina Chaffaï.

Le nouveau festival pourra compter sur une programmation riche et diversifiée qui comprend la projection de 30 films.

«Le TRIFF se donne comme mission de créer une ambiance de fête autour d’une programmation qui s’adresse à tous les publics. Autant pour les tout-petits que pour les amateurs de grands classiques, de films originaux et de répertoire. De plus, des invités spéciaux démystifieront certains aspects du monde cinématographique. Je suis convaincu que chacun y fera de très belles découvertes», souligne le directeur général, Michel Cloutier.

Pour la première édition, une rencontre avec Sylvain Bellemare, gagnant de l’Oscar du meilleur montage sonore pour le film L’arrivée de Denis Villeneuve, aura lieu. Il y aura également une conférence d’Éric Perron, rédacteur en chef de la revue Ciné-Bulles et une classe de maître animée par Francis Leclerc, cinéaste québécois.

L’équipe du TRIFF a annoncé, mercredi, que le film d’ouverture serait Le Sens de la fête, lauréat de la Palme d’or 2017 à Cannes. En clôture, c’est le long métrage Tadoussac, mettant en vedette la Trifluvienne Isabelle Blais, qui sera présenté. Il sera également possible d’assister à la représentation du film scandinave The Square

Le reste de la programmation sera annoncée le 8 novembre prochain.

«Il est possible de lancer ce festival cinématographique original grâce à la confiance de partenaires très importants tels que la corporation du Port de Trois-Rivières, Marmen, la Ville de Trois-Rivières et le Collège Laflèche», ajoute la présidente.

Les personnes intéressées pourront se procurer des passeports, qui sont disponibles en quantité limitée, au coût de 20 $ et qui donnent accès à toutes les représentations, ou débourser 5 $ par projection. Une soirée tapis rouge sera ouverte au public pour la somme de 10 $.

Les billets seront mis en vente à la suite du dévoilement de la programmation.