Une centaine d’œuvres étaient en vente à l’encan organisé par La Fenêtre, Centre d’immersion aux arts.

Un montant record recueilli lors de l'encan de La Fenêtre

TROIS-RIVIÈRES — L’organisme La Fenêtre, Centre d’immersion aux arts, a recueilli 42 000 $ lors de sa vente aux enchères d’œuvres d’art, qui se déroulait dimanche au Centre culturel Pauline-Julien. Il s’agit d’un montant record pour l’organisme qui initie à différentes formes d’art des personnes ayant une limitation fonctionnelle.

Cette année, une centaine d’œuvres réalisées par des artistes comme Brigitte Lafleur, Albert Rousseau, Normand Hudon, Patricia Kramer et Joan Lefebvre étaient en vente. Comme à l’habitude, un encan crié se déroulait en même temps qu’un encan silencieux, pour permettre au plus grand nombre possible d’œuvres de trouver preneur. Et pour la première fois cette année, il était aussi possible de participer à l’encan en ligne.

«On a ajouté la vente en direct sur le web, parce qu’on réalise que d’année en année, ce sont un peu les mêmes personnes qui viennent et elles n’ont plus vraiment de place sur leurs murs. En ouvrant vers le web, on s’attendait à avoir des acheteurs de l’extérieur», explique Françoise Bouchard, directrice générale de La Fenêtre.

C’est d’ailleurs cette décision qui a permis à cette 20e vente aux enchères de connaître un aussi grand succès cette année, croit Mme Bouchard. Une bonne nouvelle, puisque cet événement est la plus importante activité d’autofinancement de l’organisme.

«Si on n’avait pas cette activité-là, on ne pourrait pas poursuivre notre mission. C’est pour ça qu’on essaie d’aller chercher de gros noms d’artistes», souligne Mme Bouchard.

La Fenêtre offre des cours d’initiation à toutes les formes d’art existantes. Elle compte environ 250 inscriptions par année.

«L’art est très important pour ces personnes, ça leur permet de développer leur créativité et leur réseau social», indique Mme Bouchard.