Le chanteur Marc Martel prend la voix de Freddie Mercury dans le spectacle "The Ultimate Queen Celebration".

Un autre créneau porteur avec "The Ultimate Queen Celebration"

TROIS-RIVIÈRES — Il faudra attendre le 1er mars et l’ouverture des guichets en vue du spectacle "The Ultimate Queen Celebration" du 14 septembre à l’Amphithéâtre Cogeco pour avoir une idée concrète de l’intérêt du public mais l’annonce de la présentation de ce spectacle ne pouvait tomber à un meilleur moment.

Le film Bohemian Rhapsody consacré au célèbre groupe cartonne partout et se retrouve en nomination pour le titre de meilleur film dans le cadre de la cérémonie de remise des Oscars dimanche soir. Il a ramené le souvenir du fantasque chanteur Freddie Mercury dans la tête des spectateurs, l’a fait connaître aux plus jeunes et remis la musique de Queen au goût du jour. Dans le contexte, le directeur général de la Corporation des événements de Trois-Rivières Steve Dubé convient que la venue du spectacle dans l’amphithéâtre trifluvien tombe à point nommé. «Ça ne peut pas arriver à un meilleur moment. Avec le succès du film, les gens ont le goût de revivre cette époque et l’atmosphère unique des concerts de Queen et c’est ce que le spectacle leur propose.»

«C’est un spectacle qui fait le tour du monde avec un énorme succès partout alors, nous sommes très chanceux de l’avoir ici, à Trois-Rivières. Queen est un groupe qui a marqué l’histoire de la musique populaire. Assister à un de leur spectacle était une expérience unique. En plus, le chanteur Marc Martel est absolument incroyable. La ressemblance de sa voix avec celle de Freddie Mercury est vraiment confondante. D’ailleurs, c’est lui qui a interprété les chansons dans la version française du film Bohemian Rhapsody

Dans ce cas-ci, ce n’est pas la Corporation des événements qui produit le spectacle mais une maison indépendante. Ça reste un excellent élément de programmation pour les responsables de l’infrastructure trifluvienne. «Nous avons déjà le spectacle en hommage à Genesis dans notre programmation 2019 ce qui était une première pour nous dans le créneau des spectacles hommage. La réponse du public est vraiment excellente, meilleure que ce à quoi on s’attendait, alors j’ai très confiance dans le succès de The Ultimate Queen Celebration», de poursuivre Steve Dubé.

«Ça nous positionne très avantageusement dans ce créneau. Les gens ont envie de revivre ces grands moments de l’histoire de la musique et avec le côté majestueux de l’amphithéâtre, ils retrouvent non seulement la musique mais l’atmosphère des grands spectacles. En plus, avec la qualité sonore que l’amphithéâtre peut offrir, c’est vraiment une expérience immersive exceptionnelle que nous offrons.»

Pour ce qui est de Musical Box - Une soirée d’extravagance qui sera présenté le 13 juin, toutes les places dans la première section des sièges sont vendues et au moins la moitié des places de la portion la plus éloignée, ce qui garantit d’emblée un succès. «On n’est qu’en février et les ventes sont vraiment excellentes. On n’a encore misé que sur notre infolettre et l’annonce officielle de la présentation du spectacle. Il reste toute une campagne de commercialisation à venir alors, ça devrait continuer à se vendre à bon rythme. C’est très encourageant. Je pense que ça indique clairement que le public est intéressé par des spectacle hommage en autant que c’est de la qualité.»

Pour ce qui est du spectacle de Francis Cabrel le 14 juin, toutes les 3500 places assises ont déjà trouvé preneurs et quelques centaines de billets sur l’esplanade gazonnées ont aussi été vendus. «Comme on va permettre que les gens apportent leur chaise, on va limiter le nombre de places à 2500 dans le gazon mais on en a déjà vendu plusieurs centaines. On a une campagne publicitaire à venir qui devrait donner un autre élan. Que les gens achètent leur billet en plein hiver alors qu’il est difficile de s’imaginer en train de savourer un spectacle en plein air, c’est très motivant pour nous.»

Autre motif de réjouissance pour Steve Dubé: les ventes des billets pour le spectacle hommage aux Cowboys fringants par le Cirque du Soleil laissent entrevoir la possibilité d’un record. «Pour un même nombre de jours de vente, nous sommes largement en avance sur nos meilleurs résultats des quatre derniers spectacles du Cirque. On ne peut prédire un record parce qu’on ne sait jamais comment les choses vont évoluer. On sait, par exemple, que les critiques suite à la première du spectacle vont avoir une influence sur les ventes subséquentes mais disons que pour l’instant, les indicateurs sont excellents. C’est sûr que les Cowboys fringants constituent un facteur très favorable pour les ventes mais la notoriété du Cirque, la qualité des spectacles antérieurs, l’expérience que vivent les gens à l’Amphithéâtre sont aussi des éléments majeurs. De plus, avec les années, on a élargi le bassin de clientèle auquel on s’adresse.»