Rykko Bellemare de Wemotaci a remporté le prix de révélation de l'année.

Un acteur de Wemotaci sacré révélation de l'année

Rykko Bellemare de Wemotaci a été sacré révélation de l'année, dimanche, au Gala Québec cinéma, pour sa performance dans le film Avant les rues.
Ce long métrage de la Trifluvienne d'origine Chloé Leriche, tourné en langue atikamekw, était en nomination dans pas moins de huit catégories dont celles du meilleur film, de la meilleure réalisation et du meilleur scénario. Finalement, seul le prix de révélation de l'année lui a été octroyé.
Il a toutefois reçu de nombreuses récompenses au cours des derniers mois dont celle du meilleur film québécois de l'année 2016 par les membres de l'Association québécoise des critiques de cinéma (AQCC).
Rykko Bellemare n'est pas le seul à avoir représenté la Mauricie. Le court métrage Mutants du Trifluvien Alexandre Dostie a remporté le prix du meilleur court métrage/fiction. Il avait aussi séduit le jury du Festival international du film de Toronto en septembre dans la catégorie de meilleur court métrage canadien. Il avait récidivé en mars en obtenant le titre du meilleur court métrage dramatique au gala des prix Écrans canadiens à Toronto. Il a d'ailleurs été retenu en compétition dans plus d'une vingtaine de festivals. 
À Trois-Rivières, Alexandre Dostie et Chloé Leriche s'étaient démarqués aux Grands Prix culturels en gagnant le Prix des arts médiatiques ex-aequo.
Mutants est le tout premier court-métrage d'Alexandre Dostie qui s'est fait connaître avec sa web-série Sainte-Cécile.