Trois-Rivières remporte la palme

TROIS-RIVIÈRES — Lors de la 31e édition du Colloque annuel du Réseau Les Arts et la Ville, Trois-Rivières a reçu le prix Aménagement pour l’ensemble de son projet de réalisation des espaces publics aux abords de l’Amphithéâtre Cogeco.

L’originalité des oeuvres d’art public, l’esthétisme global de la réalisation ainsi que la réussite de l’intégration du projet dans son environnement pour en faire un milieu de vie urbain attrayant et engageant où l’accès public aux berges du fleuve Saint-Laurent et de la rivière Saint-Maurice est mis en valeur auront permis à Trois-Rivières de se démarquer dans la catégorie population 100 000 habitants et plus.

Cette récompense témoigne de la volonté marquée de la Ville d’offrir à ses citoyens et à ses visiteurs des espaces publics invitants, distinctifs, culturellement inspirants et réellement adaptés à leur style de vie.

Dès le départ du projet, l’intégration des oeuvres au milieu fut effectivement l’une des principales préoccupations. Réalisation de Ludovic Boney, Loess agit d’abord comme repère de prestige en étant positionné à même la grande place, établissant ainsi un équilibre dans le paysage.

Déclinée en 13 composantes rappelant l’imposante nomenclature TROIS-RIVIÈRES apposée à même l’Amphithéâtre, Flotille, une série de bancs artistiques conceptualisée par Roger Gaudreau vient ensuite se greffer parfaitement au site. Des poèmes de Guy Marchand enrichissent chacune des pièces.

Finalement, formée de 1400 cuillères pivotantes déployées sur 41 mètres, l’œuvre Noctiluque de Martin Brousseau complète le paysage en rappelant un nuage d’organismes marins en mouvement.

Visant à souligner l’effort déployé par les municipalités qui intègrent la culture et l’aménagement du territoire, le prix a été remis aux représentants de la Ville de Trois-Rivières lors de la soirée du 7 juin dernier, à Sept-Îles.