Le Sunsation festival en sera à sa 3e édition ce week-end.

Sunsation festival: un rendez-vous prisé à l’amphithéâtre

TROIS-RIVIÈRES — L’esplanade de l’Amphithéâtre Cogeco sera envahie d’amateurs de musique électronique à l’occasion du Sunsation festival qui se déroulera le 15 juin. Rare événement à s’adresser tout particulièrement aux 16-24 ans cette troisième édition devrait réunir une foule d’environ 4000 personnes avide de cette musique festive. Il faut dire que la programmation fait écarquiller les yeux avec des vedettes internationales comme DJ Carnage et R3hab. La fierté du directeur, Mikaël St-Cyr est d’ailleurs palpable, lui qui constate que le festival s’enracine de plus en plus chaque année. «La réponse est bonne et les gens de la Ville adorent l’événement!»

«En réalité, on est le seul événement qui vise cette génération. On est vraiment à l’envers de tout ce qui se fait dans la ville. On est une bibitte à part! De plus, ça permet à des jeunes qui n’avaient jamais mis les pieds à Trois-Rivières de découvrir la ville et de peut-être de venir s’y installer un jour parce qu’ils ont été à même de constater que ça bouge avec le centre-ville.»

«Il y en a environ 50 % qui viennent de l’extérieur de la Mauricie et du Centre-du-Québec, dont 35 % qui viennent de la grande région de Québec», mentionne Mikaël St-Cyr qui constate également que plusieurs festivaliers proviennent du Nouveau-Brunswick et de l’Ontario. La rareté de ce type d’événement est au nombre des raisons évoquées pour justifier un tel attrait. «Il y a seulement trois festivals de musique électronique au Québec.» Trois-Rivières se trouve également très bien située géographiquement pour attirer un maximum de festivaliers.

«On sait que la majorité de notre public est jeune et que, quand on est jeune, on peut faire plus de folie. On encadre beaucoup plus les jeunes que dans n’importe quel événement», souligne à grands traits Mikaël St-Cyr.

«Les 18 ans et plus ont un bracelet pour les distinguer des personnes mineures et on a plus d’agents de sécurité par personne que tous les autres événements dans le coin», ajoute-t-il, mentionnant au passage que malheureusement l’événement est parfois victime de préjugés.

Il invite d’ailleurs les gens à venir constater que l’ambiance festive et positive prend toute la place et qu’«il ne se passe rien de négatif. C’est de la musique joyeuse pour danser!»

La vente de billets va bon train et il reste encore quelques billets disponibles sur le site www.sunsationfestival.com