La pluie de samedi n'a pas nui à l'achalandage du Sunsation festival, assure l'organisation.

Sunsation festival: la foule au rendez-vous malgré la pluie

TROIS-RIVIÈRES — Le festival Sunsation portait mal son nom, samedi, alors que la pluie, tombant par averses, aurait pu gâcher la fête. Ce n’a heureusement pas été le cas, selon l’organisation du festival de musique électronique, qui comptait accueillir près de 4000 personnes au cours de la journée.

La preuve que la météo n’a pas nui à l’événement: quelques heures après l’ouverture du site, sur l’esplanade de l’Amphithéâtre Cogeco, il y avait encore des files d’attente, souligne Mikaël St-Cyr, promoteur du Sunsation festival.

«Les gens sont là, ils ont des ponchos (imperméables) et ils s’amusent bien. Le scan des billets se passe bien et on s’attend à ce que 90 à 95 % des gens (qui ont acheté un billet) viennent», avance-t-il.

Plusieurs festivaliers avaient en effet revêtu un poncho de plastique pour se protéger de la pluie. De nombreux autres n’ont toutefois rien changé à leur tenue vestimentaire, souvent haute en couleur, ne se souciant guère des averses leur tombant régulièrement sur la tête.

Il faut dire que certains venaient de loin pour danser au son de leurs pièces préférées. Environ la moitié des festivaliers provenaient de l’extérieur de la région, dont un grand nombre (35 %) de la région de la Capitale-Nationale. Quelques visiteurs arrivaient même de l’Ontario et du Nouveau-Brunswick.

Alors que les deux précédentes avaient déjà rencontré à ses yeux un réel succès, cette troisième édition permet vraiment au festival de s’établir comme un incontournable, croit M. St-Cyr.

«Les artistes sont plus gros, deux fois plus gros que l’an passé, ce qui fait qu’on tombe dans les festivals d’importance au Québec», se félicite-t-il.  

Parmi ces artistes figuraient d’ailleurs des vedettes internationales, comme DJ Carnage et R3hab. Avec un site comme l’esplanade de l’amphithéâtre et la présence, désormais, de gros noms de la musique électronique, Mikaël St-Cyr assure que le Sunsation festival récidivera en 2020.

Pas de soucis avec le cannabis

Cette année, légalisation du cannabis oblige, le Sunsation festival avait des règles claires encadrant la consommation de cette substance sur place. Les produits devaient se trouver dans des contenants portant le sceau de la SQDC. Un maximum de 30 grammes étaient autorisés par personne. Bien que certains auraient pu être tentés de contourner ce règlement, M. St-Cyr indique qu’aucun incident ne lui a été rapporté.

«Les gens sont arrivés avec des contenants scellés et on n’a rien saisi à date. Les gens sont super respectueux (du règlement). C’est-ce qui est le fun des régions, le respect de l’événement et des gens autour de soi», se réjouit-il.