Steve Dubé

Steve Dubé désigné personnalité de l’année

TROIS-RIVIÈRES — L’année culturelle 2019 aura été riche et marquée par de nombreux événements et l’apport d’autant de personnalités qui se sont imposées. Dans l’ensemble du portrait, le succès grandissant de l’Amphithéâtre Cogeco, qui a connu de nouveaux records cette année, retient particulièrement l’attention. Derrière ce succès se dessine notamment le travail d’une personne: le directeur général de la Corporation des Évènements de Trois-Rivières Steve Dubé. Le Nouvelliste retient son nom comme personnalité de l’année 2019 dans le domaine culturel.

Steve Dubé est à la tête aussi bien de la Corporation que de l’Amphithéâtre Cogeco qui reste le pilier essentiel de sa fonction. On convient aisément que dès son ouverture, la gestion de l’Amphithéâtre a constitué un défi d’une grande ampleur et les résultats ont été constamment impressionnants mais jamais autant qu’en 2019.

Au terme de sa cinquième saison d’opération estivale, on y a accueilli 125 000 spectateurs, une augmentation de 9 % sur l’été précédent. Chaque saison estivale depuis l’ouverture a marqué une augmentation significative de l’achalandage sur l’année précédente, passant de 76 000 spectateurs en 2015 à 95 000 en 2016 (+25 %), à 107 000 en 2017 (+13 %) puis à 115 000 (+7,5 %) en 2018.

Il y a eu progression également quant au nombre de représentations des différents spectacles qui y ont été présentés, pour atteindre 38 l’été dernier en marche vers l’atteinte de l’objectif initial qui était de présenter, à terme, quelque 45 spectacles extérieurs par année. La programmation s’est beaucoup diversifiée avec, en 2019, des spectacles comme celui de Melissa Etheridge, de Francis Cabrel, Jean-Pierre Ferland, Lenny Kravitz, The Ultimate Queen Celebration, le spectacle des 50 ans de l’UQTR ou Desjardins symphonique dans lequel l’auteur et compositeur était accompagné par l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières, pour ne nommer que ceux-là. Or, tous ces spectacles se sont soldés par des succès de foule grâce auxquels Steve Dubé confirmait au moment de dresser un bilan de la saison 2019 que la gestion de l’Amphithéâtre, bien que nécessitant un soutien financier de la Ville de Trois-Rivières, avait dégagé un surplus du budget d’exploitation.

Évidemment, la pièce maîtresse de cette programmation demeure le spectacle annuel du Cirque du Soleil, sans doute le coup de maître de Steve Dubé depuis son arrivée à la tête de la Corporation. Loin de s’étioler, la popularité des spectacles de la série Hommage à des artistes de la chanson québécoise a atteint un sommet avec Joyeux calvaire en hommage aux Cowboys fringants qui a attiré, au terme de 23 représentations, un total de plus de 72 000 spectateurs pour un taux d’occupation record de 97 % des places assises de l’Amphithéâtre.

Or, statistique intéressante, on calcule que 70 % des spectateurs ayant assisté à l’une ou l’autre des représentations provenaient de l’extérieur de la région de la Mauricie, un chiffre qui confirme l’atteinte d’un objectif fondamental visé avec l’implantation de l’Amphithéâtre Cogeco: attirer une clientèle extérieure favorisant le développement touristique de la région. Les retombées économiques évoquées par divers intervenants du milieu viennent confirmer cette réussite.

Le développement du Cabaret de l’Amphithéâtre qui vient compléter la programmation sur le cours d’une année entière est lui aussi en progression. Ouvert en mars 2016, la salle demeure dans une phase exploratoire pour trouver les créneaux les plus porteurs et les configurations convenant le mieux à chaque genre musical qu’on y accueille. Il reste que la programmation de sa quatrième année d’existence est en progression avec seize spectacles différents annoncés jusqu’ici dans la programmation de 2020 dans des styles variés allant de Diane Tell à Loud en passant par Les Trois Accords, Michel Pagliaro ou The Franklin Electric.

Si la programmation reste l’incontestable priorité dans la gestion de l’Amphithéâtre, il faut néanmoins souligner l’amélioration de l’expérience proposée aux visiteurs avec l’installation de l’Espace événementiel Marmen où le public peut se désaltérer avant et après les spectacles et les comptoirs alimentaires valorisant des entreprises locales sur l’esplanade. Le public se montre de plus en plus enclin à savourer ces moments de détente sur le bord du fleuve en prélude aux spectacles. Le tout dans une constante préoccupation de développement durable amenant chaque année de nouvelles initiatives comme l’instauration d’une offre de verres réutilisables permettant d’éviter l’élimination de 43 000 verres à usage unique par année.

Le développement de divers outils de communication avec la clientèle, notamment grâce à l’instauration d’une infolettre, s’avère aussi une innovation particulièrement efficace auprès de la clientèle.

Il ne faudrait pas pour cela oublier que le mandat de la Corporation des Évènements de Trois-Rivières et de son directeur est bien plus large et constitue également un joli succès. On a déménagé l’évènement Les Délices d’automne sur la vaste esplanade de l’Amphithéâtre en 2019, offrant un cadre particulièrement bien adapté pour accueillir un plus large public et davantage de producteurs dans le domaine agroalimentaire. L’évènement est ainsi appelé à prendre de l’expansion. Sans compter aussi l’animation du centre-ville qui, d’année en année, attire une très vaste clientèle désirant profiter au maximum de la belle saison dans un cadre dynamique bouillonnant d’activités.

Tous ces succès s’inscrivent dans le domaine culturel comme dans le portrait plus large du développement du volet récréotouristique de Trois-Rivières. La culture est de plus en plus perçue comme un moteur économique essentiel et cette vision donne au boulot accompli par Steve Dubé une ampleur encore plus impressionnante.