Mario Pelchat chantera Aznavour lors d’un spectacle-bénéfice au profit de la Fondation Albatros, jeudi prochain.

Spectacle de Mario Pelchat au profit de la Fondation Albatros: «C’est tellement une cause importante»

TROIS-RIVIÈRES — Il ne reste que quelques jours avant le spectacle de Mario Pelchat au profit de la Fondation Albatros, le 19 septembre prochain, à l’Amphithéâtre Cogeco. Les intéressés par ce spectacle, un hommage à Charles Aznavour, peuvent toutefois encore se procurer des billets d’ici jeudi soir.

Les portes de l’Amphithéâtre s’ouvriront à 18 h 30 et le spectacle débutera à 20 h. La première partie sera assurée par Laurence Jalbert, qui présentera des extraits de son nouvel album, Au pays de Nana Mouskouri. Mario Pelchat montera ensuite sur les planches, accompagné de 12 musiciens.

Les 3300 places assises ont toutes été vendues, mais il reste encore plusieurs billets sur le millier de places au parterre gazonné de l’Amphithéâtre, à 20 $ chacun. Les spectateurs pourront amener leur chaise pliante pour l’occasion.

«Ce sera un excellent spectacle, assure Richard Lachance, producteur délégué du spectacle. Les gens vont avoir certaines surprises qu’ils vont apprécier, j’en suis sûr. À 20 $ le billet, tu ne vois pas ça souvent. En plus, on annonce une très belle journée, jeudi.»

Pour chaque billet de place assise vendu, 24,50 $ seront remis à la Fondation Albatros. Dans le cas des places au parterre, ce montant sera de 15 $. Cet argent servira notamment à financer la construction de la nouvelle Maison Albatros, dans l’immeuble de l’infirmerie du couvent Kermaria des Filles de Jésus. Selon la Maison Albatros, ses locaux actuels ne permettent plus de répondre aux besoins de sa clientèle, des patients en fin de vie et leur famille. La nouvelle maison comptera 12 chambres, soit deux fois plus qu’à l’heure actuelle.

«J’espère que les gens de la Mauricie vont être au rendez-vous, car si on vendait tous les billets de la partie gazonnée, on pourrait offrir un profit de 100 000 $ à la Fondation Albatros», souligne M. Lachance.

«C’est tellement une cause importante et ça ne touche pas que Trois-Rivières: ça touche à la MRC des Chenaux, à Louiseville et à la rive sud. Il y a plusieurs municipalités qui reçoivent des services de la Maison Albatros. C’est une belle occasion de démontrer la solidarité régionale», ajoute M. Lachance.

Plus de 100 patients en fin de vie sont accueillis chaque année à la Maison Albatros, qui existe depuis 33 ans.

La campagne de financement de la Fondation Albatros, lancée en avril dernier, a pour objectif de recueillir 3 millions $. En juin dernier, le président d’honneur de la campagne, Mario de Tilly, d’Innovation et Développement économique Trois-Rivières, avait annoncé que la moitié de cet objectif avait été atteint.