Le Shawicon des 2 et 3 février offrira aux amateurs des nouveautés et des rencontres étonnantes comme celle du spécialiste du jeu vidéo Denis Talbot, à gauche à l’arrière. C’est la promesse du responsable de l’événement, Nino Mancuso, au premier plan.

Shawicon 2019: plus gros, plus excitant

SHAWINIGAN — L’événement Shawicon est assurément en voie de devenir un rendez-vous indélogeable de l’hiver shawiniganais. Il reviendra pour une 4e édition les 2 et 3 février, plus gros, plus varié et plus spectaculaire que par les années précédentes.

On pourra y assister à des conférences, tester des jeux vidéo en réalité augmentée, jouer à des jeux d’arcades, participer à un concours de costumes, rencontrer des artistes du domaine, etc. Parmi ceux-ci, on pourra rencontrer Gerald Home, un acteur britannique qui a interprété Tessek-Squid Head ainsi qu’un officier Mon Calamari dans Star Wars: le retour du Jedi. Encore au chapitre des conférences, notons la présence de Denis Talbot et de l’ex-lutteur, membre du Temple de la renommée de la WWE, Road Warrior Animal le samedi 2 février. Le dimanche, le public pourra voir le spectacle de Dan le Cowboy pour les tout-petits, l’humoriste Jean-Thomas Jobin et retrouver Gerald Home.

Il y a tant d’activités inscrites au programme qu’il est difficile d’en cibler une comme axe central mais il est indubitable que le volet des jeux occupera une grande place. Ainsi, nouveauté de cette année, le Shawicon accueillera un tournoi de jeux vidéo se déroulant durant tout le week-end avec des affrontements dans les jeux Rocket League et League of Legends. Les rencontres seront vues sur écran géant avec commentateurs.
On le fera sous la formule dit AVOP (Apportez votre ordinateur personnel) alors que les organisateurs s’occupent du reste. «Ce n’est encore qu’un début pour nous, d’indiquer un des membres de l’équipe de Lanpyre, les organisateurs. Le but avoué, c’est d’instaurer une ligue de façon à avoir un calendrier annuel au sein duquel différentes régions pourraient s’affronter régulièrement à la façon des sports amateurs. On veut créer une communauté de gamers.» Avis aux intéressés.

Outre ce tournoi, les visiteurs trouveront également des jeux rétro, géants et d’arcades ainsi que le HADO, en réalité augmentée, qui sera une fois de plus présenté en exclusivité nationale à Shawinigan comme il l’avait été l’été dernier au Centre des arts. 

Les fans de Star Wars trouveront aussi matière à nourrir leur imaginaire avec la présence de la Forteresse Impériale, chapitre québécois de la Légion 501, un groupe de Cosplay Star Wars dont les membres ont réalisé eux-mêmes leur costume représentant un ou l’autre personnage de la saga. Bénévoles, ils participent non seulement à des événements comme le Shawicon mais ont des liens avec plusieurs hôpitaux pour enfants de la province où ils vont rencontrer les jeunes malades pour égayer leur convalescence.

Malgré l’ampleur qu’a pris le Shawicon avec les années, il demeure un élément à l’intérieur de la programmation des Univers givrés, une série d’événements d’animation que réalise Culture Shawinigan pendant deux fins de semaine. On retrouvera, pendant le Shawicon, une exposition de monstres à la Place du marché ainsi que les minis givrés, s’adressant aux enfants. Le week-end suivant, les activités se dérouleront au Centre des arts autour de la bande dessinée. On lancera aussi la première mouture d’un projet en développement concernant l’art numérique au centre-ville.

«Le Shawicon est assurément la pierre angulaire des Univers givrés et d’année en année, il prend de plus en plus d’ampleur et devient de plus en plus significatif dans nos activités d’animation», de commenter Bryan Perreault, directeur général et artistique à Culture Shawinigan.

Pour tous

Pour ce qui est de Nino Mancuso, tête dirigeante du Shawicon, il se montre enthousiaste quant à l’évolution de l’événement. «L’an dernier, nous avions accueilli 1350 visiteurs et cette année, j’ai confiance qu’on atteigne le nombre de 1600 et peut-être même 1800. Avec une plus grande salle de jeux, notre tournoi de jeux vidéo avec la compagnie Lanpyre, ça va vraiment être intéressant. On a beaucoup investi en publicité et on a choisi des invités qui devraient nous permettre d’aller chercher le plus vaste public possible. Moi, je suis un geek depuis longtemps mais mon objectif, c’est d’élargir ce monde-là au plus de gens possible. On veut le faire vivre à toute la famille: les enfants aiment tellement les superhéros!»

«Comme on profite d’un site exceptionnel au Digihub de Shawinigan, on va avoir une belle salle marchande, une extraordinaire salle de jeux ainsi qu’une très belle salle pour les conférences de sorte que tout le monde va y trouver son compte. Au niveau des invités, on va retrouver Denis Talbot, bien connu des adultes parce qu’il est dans ce monde depuis des décennies de même qu’un lutteur membre du Temple de la renommée de la WWE en même temps qu’on présente Dan le Cowboy un spectacle destiné aux tout-petits. On va ratisser large. De plus, comme on commence à être bien connu dans le milieu à l’échelle provinciale, ça nous permet d’attirer des amateurs et des vendeurs d’un peu partout en province avec des produits vraiment intéressants.»

Le coût d’entrée pour une journée est de 15 $ et de 22 $ pour les deux jours alors que le prix baisse à 5 $ par jour pour les jeunes de
5 à 12 ans et que c’est gratuit pour les 5 ans et moins. Par ailleurs, les groupes scolaires sont invités à y participer avec une ouverture spéciale des portes pour eux le vendredi 1er février alors que quelque 400 élèves auront gratuitement accès aux activités. Pour en savoir davantage ou pour se procurer ses billets, ont peut aller sur le site www.shawicon.ca. Des billets seront aussi en vente à la porte les jours de présentation de l’événement.