Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Même si la fréquentation se fait par écran interposé, les visites au Salon du livre de Trois-Rivières 2021 demeurent tout aussi enrichissantes.
Même si la fréquentation se fait par écran interposé, les visites au Salon du livre de Trois-Rivières 2021 demeurent tout aussi enrichissantes.

Salon du livre de Trois-Rivières: une dernière ligne droite

François Houde
François Houde
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Le Salon du livre de Trois-Rivières dans sa toute première version virtuelle entame sa dernière ligne droite avec une programmation particulièrement étoffée au cours de la fin de semaine.

Il est délicat de privilégier certaines activités à d’autres puisque tout dépend des goûts et intérêts des visiteurs, mais certaines activités pourraient davantage attirer l’attention que d’autres.

La version numérique du Salon a permis de créer un rendez-vous particulièrement apprécié des tout-petits : L’heure du conte avant d’aller au lit. L’activité sera présentée pour une dernière fois samedi soir à 19 h alors que Guy Marchamps narrera aux enfants son conte poétique intitulé Le rhinoféroce, le cocodile et leurs amis.

Les enfants seront d’ailleurs choyés en fin de semaine puisque samedi, 10 h, on leur réserve une autre activité avec Les contes de Petite Souris en compagnie de Jacinthe Lavoie accompagnée du musicien Jean-Luc Lavigne.

L’atelier de BD avec les Mauriciens François Saint-Martin et Marc Bruneau ne devrait pas manquer de captiver les jeunes dès 11 h.

Par ailleurs, l’ensemble de la clientèle devrait être comblé par un horaire chargé samedi. La rencontre avec Édith Blais, cette Québécoise qui a été kidnappée par des djihadistes s’annonce passionnante à 10 h 30.

Le toujours très intéressant Serge Bouchard offrira sans doute quelques perles de sagesse lors de l’activité À portée de main de 11 h 30 alors qu’il parlera notamment de son plus récent ouvrage, Un café avec Marie.

L’échéance est le titre du tout dernier roman de l’écrivain et comédien Raymond Cloutier dont il parlera en compagnie de Danielle Laurin à 13 h.

Julie Brosseau, directrice générale du Salon du livre de Trois-Rivières.

Monique Juteau, une des écrivaines les plus en vue dans la région présentera son dernier roman, Le marin qui n’arrive qu’à la fin lors d’une rencontre à 14 h 30. L’ouvrage vient d’ailleurs tout juste de remporter le Prix littéraire au dernier GalArt.

Il sera également question de poésie à 16 h 30, alors que Gérald Gaudet animera l’activité intitulée Écrits des Forges, 50 ans de poésie en Mauricie lors de laquelle il s’entretiendra avec Bernard Pozier.

À 17 h, personne ne voudra rater la précieuse occasion de se détendre en dégustant chacun chez soi une quelconque consommation alors qu’aura lieu le traditionnel Apéro littéraire.

Dimanche ne sera pas moins occupé et intéressant avec des rencontres qui s’annoncent marquantes. Ça commence avec le grande Janette Bertrand qui discutera notamment de son roman Un viol ordinaire dès 9 h 30.

Les amateurs ne voudront certes pas faire accroc à la tradition et s’adonner à la Dictée du Salon du livre présentée par Martin Francoeur sous une forme virtuelle à 10 h.

À la même heure, place aux jeunes et au conte Le poil de Baribal présenté par la conteuse Renée Robitaille. Les jeunes auront aussi l’occasion de parfaire leur talent pour le dessin en compagnie de Lulien Paré-Sorel à 11 h et de Tristan Demers à 13 h.

À 10 h 30, c’est une rencontre avec le récipiendaire du Prix Adagio 2021 Yvon Rivard qui est offerte.

Autre moment phare de l’édition 2021 du Salon du livre de Trois-Rivières, la rencontre avec la grande Marie-Claire Blais qui présentera sa plus récente œuvre : Petites cendres ou La capture. Nul doute que Gérald Gaudet saura diriger cette discussion de main de maître. C’est prévu à 11 h 30.

L’ancien ministre David Heurtel viendra présenter son ouvrage Journées de ministre et le public sera invité à échanger avec lui à 12 h 30.

Les causeries occupent encore une bonne place malgré la formule virtuelle et on pourra assister à deux d’entre elles en cette dernière journée du Salon avec Réinventer l’histoire, à 12 h 30, avec Sébastien Chartrand, Catherine Leroux et Ghislain Taschereau de même que Écrire en français : une fierté en compagnie de Zachary Richard, Lori Saint-Martin et Kim Thúy.

La clôture de l’évènement aura lieu lors d’une cérémonie à 17 h.

Il ne s’agit là que d’un échantillon de tout ce qui est offert en cette dernière fin de semaine. Pour assister à l’une ou l’autre des activités, il suffit d’aller sur le site du Salon du livre www.sltr.qc.ca et de cliquer sur l’onglet programmation qui présente toutes les activités offertes. En cliquant sur le titre de l’activité, une fenêtre apparaîtra permettant d’assister à celle-ci dès qu’elle débutera.

À noter qu’un volet audio est aussi offert à travers ce même onglet de programmation. À la fin de la liste des activités, l’indication «Voir plus» permet d’avoir accès à du contenu audio offert tout aussi gratuitement que le sont toutes les activités virtuelles du Salon de cette année.