La chanteuse Rita Tabbakh fera revivre de grands classiques de la chanson française aux concerts champêtres de Trois-Rivières au parc des Chenaux dimanche 26 août à 14h.

Rita Tabbakh de retour à Trois-Rivières

Trois-Rivières — La chanteuse Rita Tabbakh sera de passage à Trois-Rivières pour une deuxième fois cet été. Après avoir foulé les planches de la scène des Voix multiples du FestiVoix, c’est dans le cadre des concerts champêtres au parc des Chenaux qu’elle fera son retour dans la région le 26 août prochain à 14 h.

La chanteuse présentera encore une fois son nouveau spectacle issu de son dernier album Sous le ciel de Paris: hommage aux chansons françaises.

Pour Rita Tabbakh, c’est toujours un plaisir de revenir dans la région. «J’ai vraiment une histoire d’amour avec Trois-Rivières. J’y ai vécu des moments extrêmement magiques et chaque fois que je viens, c’est toujours spécial», souligne-t-elle.

Rappelons que le coup de foudre de Trois-Rivières pour Rita Tabbakh remonte aux étés 2011 et 2012 alors qu’elle avait participé à la revue musicale T’estimo. Depuis ce temps, la chanteuse estime entretenir une belle communion avec le public à chaque fois qu’elle vient ici.

Un spectacle full-band
Pour cette prestation, la chanteuse précise qu’elle abordera la formule full-band en ajoutant à sa formation la contrebasse et la batterie contrairement au FestiVoix où elle offrait une formation en trio composée d’un violon, d’un piano et d’elle-même.

«Les gens vont pouvoir expérimenter les deux énergies de chacun des spectacles. C’est l’un des rares qui sera présenté en formule full-band», explique Rita Tabbakh. Elle ajoute également réserver une surprise au public pour sa prestation au parc des Chenaux.

Malgré l’absence de Guillaume Marchand, pianiste de Céline Dion avec qui Rita Tabbakh a travaillé de pair dans la conception de son nouvel album sorti en avril dernier, la chanteuse pourra quand même compter sur un musicien trifluvien pour l’accompagner lors de sa prestation. C’est la violoniste Édith Fitzgerald qui l’accompagnera sur scène avec les autres musiciens.

Des classiques intemporels
Les chansons reprises sur l’album ont toujours fait partie du quotidien de Rita Tabbakh. Cette dernière affirme avoir grandi dans cette poésie musicale. «J’écoute ces chansons-là depuis que j’ai 9 ans. J’adore Aznavour, Brel et Dalida», confie-t-elle.

Avec la présentation de chansons intemporelles, Rita Tabbakh désire montrer au public sa vraie nature.

«On apprend vraiment à me connaître à travers ce spectacle-là et le public chante avec moi du début à la fin», mentionne la chanteuse.

Un voyage musical
Avec son interprétation d’environ une trentaine de chansons classiques françaises, la chanteuse prévoit transporter son public dans un voyage musical. «C’est tout un voyage que je prépare. Je veux vraiment transporter les gens d’un artiste à l’autre, d’un pays à un autre», explique Rita Tabbakh.