Sur la photo, on retrouve Jean Roy, directeur de contenu, Louis Plamondon, député de Nicolet-Bécancour-Saurel et Michel Morin, président d’<em>Empreintes</em>.
Sur la photo, on retrouve Jean Roy, directeur de contenu, Louis Plamondon, député de Nicolet-Bécancour-Saurel et Michel Morin, président d’<em>Empreintes</em>.

Revue Empreintes: à la rencontre des «Saint-Pierrais»

TROIS-RIVIÈRES — La revue d’histoire de la Mauricie et du Centre-du-Québec Empreintes présente sa septième publication. Cette dernière se penche cette fois-ci sur les populations riveraines du lac Saint-Pierre, les «Saint-Pierrais».

En raison du contexte actuel, les artisans de la revue n’ont pas été en mesure de procéder au lancement protocolaire habituel. La sortie de ce numéro a toutefois été soulignée lors d’une rencontre avec le président d’honneur et député de Nicolet-Bécancour-Saurel, Louis Plamondon.

Pour les populations riveraines du lac Saint-Pierre et les amateurs d’histoire, ce septième numéro fait le point sur les fouilles archéologiques en territoire abénakis, propose une entrevue exclusive avec l’auteur nicolétain Pierre Châtillon et fait revivre la participation de bateliers de la Mauricie à une expédition militaire britannique.

On y aborde également des thèmes tels que la religion, la politique, les arts, les loisirs, le réseau routier et les relations de travail.

Huitième numéro en préparation

Le huitième numéro de la revue Empreintes qui paraîtra en décembre 2020 est pour sa part déjà en préparation. Les textes de cette édition porteront à ce moment en grande majorité sur Trois-Rivières. Le centenaire du quotidien Le Nouvelliste sera d’ailleurs souligné dans ce numéro.

Pour obtenir son exemplaire ou connaître les points de vente de la revue Empreintes, qui est publiée deux fois par année, on peut se rendre sur le site web de la revue.