Le Théâtre du Coq, de Sainte-Perpétue présente la pièce Triple Sec du 6 juillet au 26 août.

Retour à la formule traditionnelle pour le Théâtre du Coq

Alors que les théâtres d'été se font de plus en plus rares au Québec, le Théâtre du Coq de Sainte-Perpétue revient en force pour une 8e année avec la pièce revisitée Triple Sec présentée du 6 juillet au 26 août. La comédie ayant déjà fait ses preuves à Roberval il y a deux ans, les quatre cofondateurs et comédiens du théâtre 2X4 sont plus prêts que jamais à présenter la pièce dans la région.
Si les spectateurs avaient apprécié la dernière production La coulisse l'an dernier, inspirée de l'imagination des spectateurs dans plusieurs numéros de style «improvisation», le Théâtre du Coq revient à sa formule traditionnelle des dernières années avec sa pièce Triple Sec. «L'année dernière, on a sondé notre clientèle et ils nous ont mentionné qu'ils préféraient les histoires continues», précise la directrice générale du Théâtre, Joane Saucier.
La comédie écrite par l'auteur Maxime Champagne qui met en vedette les cofondateurs du théâtre 2X4, Benoît Arcand, Caroline Bélanger, Marion Barot et Jérémie Desbiens, racontera ainsi l'histoire des enfants de la famille Drapeau qui tenteront par tous les moyens d'organiser, à grands frais, une surprise pour la retraite de leur père. Évidemment, tout ne se déroulera pas comme prévu et la surprise ne sera pas celle espérée. Surprises, révélations et coups bas viendront sans aucun doute agrémenter le tout. 
Une comédie qui promet de faire rire, assure Joane Saucier, mais qui fera sans aucun doute réfléchir. «Au Théâtre du Coq, on aime que l'écriture de nos auteurs soit intelligente, en plus d'être drôle. Ce qu'on veut au final, c'est que la pièce amène une réflexion chez les spectateurs», souligne Mme Saucier.
La clientèle au rendez-vous
Même si la directrice générale du théâtre, Joane Saucier, avoue devoir consacrer un important budget publicitaire pour garder la tête hors de l'eau en raison de l'absence de subventions pour les théâtres d'été,  la clientèle est encore au rendez-vous au fil des ans. 
«Je peux dire qu'on a une clientèle fidèle en raison notamment de la grosseur de notre théâtre et en raison du fait qu'on soit en campagne. D'ailleurs, on a beaucoup de réservations cette année de gens de la région de Montréal qui ont le goût de découvrir la région», mentionne-t-elle.
La comédie mise en scène par Jean Belzil-Gascon sera présentée du jeudi au samedi à 20 h, du 6 juillet au 26 août.