Le groupe de rock Chicago sera de passage à l'Amphithéâtre Cogeco le 12 septembre prochain.

Rendez-vous avec Chicago à l'Amphithéâtre Cogeco

Trois-Rivières — L’Amphithéâtre Cogeco a accueilli de gros noms depuis ses débuts mais n’a jamais présenté un groupe ayant connu autant de succès que Chicago dont on a annoncé hier qu’il sera en spectacle le 12 septembre prochain. L’autre spectacle dont on a dévoilé la présentation est celui du groupe islandais Kaleo le 9 septembre.

Chicago, c’est plus de cinquante ans de carrière et 100 millions d’albums vendus depuis le tout premier lancé en 1969. C’est 21 chansons dans le top 10, cinq albums numéro un consécutifs, 11 chansons numéro un, cinq chansons certifiées or, deux prix Grammy, une étoile sur le Hollywood Boulevard, une rue de la ville de Chicago en son honneur. On peut aussi mentionner que le groupe a été intronisé au Rock and Roll Hall of Fame en 2016 ou qu’il s’est classé au 9e rang, premier chez les Américains, du palmarès Hot 200 des plus grands artistes de tous les temps du magazine Billboard

Le public trifluvien sera particulièrement choyé puisqu’il aura droit à un spectacle différent de celui que le groupe présente en tournée avec REO Speedwagon au cours de l’été un peu partout en Amérique. En première partie de la soirée, ils interpréteront intégralement l’album Chicago II qui est en lice pour une intronisation au Grammy Hall of Fame. On y retrouve des chansons comme 25 Or 6 to 4, Make Me Smile, Wake Up Sunshine ou encore, classique parmi les classiques, Colour My World. Dans la seconde partie du spectacle, que les membres du groupe ont qualifié de «... plus gros rappel au monde», ils feront le tour de leurs plus grands succès.

Le public pourra voir dix musiciens sur scène dont quatre membres originaux du groupe: Robert Lamm (claviers et voix), Lee Loughnane (trompette et chant), James Pankow (trombone) et Walt Parazaider (bois). Le reste du groupe est aujourd’hui composé de Wally Reyes Jr. (batterie), Keith Howland (guitare et chant), Lou Pardini (claviers et chant), Ray Herrmann (saxophone et flûte), Neil Donell (chant) Brett Simons (basse).

«Une prise comme celle-là, c’est énorme pour nous, commentait Steve Dubé, directeur général de la Corporation des Événements de Trois-Rivières, lundi. Dès qu’en mars, on nous a mentionné la possibilité de s’inscrire dans leur tournée, je savais que c’était une occasion à ne pas manquer. C’est un groupe légendaire qui a fait partie de la vie de tellement de monde depuis si longtemps.»

«En plus, ils arrivent avec un format de spectacle spécial dans lequel ils vont offrir un panorama de leurs plus grands succès, ce qui va combler leurs fans tout en permettant à ceux qui les connaissent moins de se familiariser avec leur immense répertoire. C’est sûr que ces derniers vont découvrir des chansons qui leur sont familières sans même qu’ils sachent que ce sont des chansons de Chicago. C’est pour cela que je pense qu’on va toucher une clientèle très large. Au spectacle de Styx l’an dernier, on avait été surpris de constater la présence de beaucoup de jeunes. Chicago, qui a connu ses plus gros succès dans les années 70 à 90, a tellement de chansons qui sont restées dans la tête de tous.»

Steve Dubé ne s’inquiète nullement que la date du spectacle soit à la mi-septembre. «Ces dernières années, on a eu un très beau mois de septembre et l’an dernier, on a même présenté Boney M le 23 septembre et c’était la canicule. Dans le pire des cas, on a prolongé les pare-intempéries qui vont protéger davantage le public des vents comme de la pluie alors, je n’ai aucune crainte que ça va être confortable. 

Pour l’instant, seuls les 3500 sièges seront mis en vente mais on n’exclut pas de vendre les places dans la portion gazonnée si les places s’envolent rapidement. Les billets seront disponibles ce vendredi 11 mai dès midi et les prix s’échelonneront à partir d’un prix de base de 65,50 $, incluant taxes et frais de service. 

L’annonce de la venue du groupe Kaleo constitue la confirmation d’une nouvelle option de l’amphithéâtre dans sa programmation puisqu’il s’agit d’un groupe moins connu du grand public mais qui mérite d’être découvert, et ce, à moindre coût puisque les billets les moins chers seront offerts à une trentaine de dollars. 

«C’est un groupe islandais qui est en pleine ascension, a commenté Steve Dubé. Ils ont fait rien de moins que la première partie des Rolling Stones en Europe l’automne dernier. Ils sont vraiment excellents et ça fait partie de notre plan d’action de diversifier notre offre et de développer de nouveaux publics. Leur chanson Way Down We Go marche vraiment très fort et elle a été écoutée plus de 121 millions de fois sur YouTube! On veut favoriser la découverte en les présentant à un prix accessible. C’est quelque chose qu’on va faire davantage à l’avenir quand l’occasion va se présenter.»

Tout comme pour Chicago, les billets pour ce spectacle seront mis en vente le 11 mai à midi sur le site de l’amphithéâtre Cogeco de même qu’à travers la billetterie de la salle Thompson.