Le Printemps des Beaux Parleurs a divulgué la programmation de sa 4e édition qui se tiendra du 16 au 20 mai. À l’avant: Mona Mohamed, directrice générale stagiaire, Steve Bernier, Société SSJB Mauricie, Valérie Deschamps, Comsep et membre du conseil d’administration, Jean-Philippe Marcotte, président, Marc-André Fortin, directeur artistique et Rémi Francoeur, administrateur.

Rassembler autour de l’art oral

TROIS-RIVIÈRES — Signe que les beaux jours finiront bien par arriver, le Printemps des Beaux Parleurs a dévoilé la programmation de sa quatrième édition qui se déroulera du 16 au 20 mai dans différents lieux du centre-ville trifluvien.

En nouveauté cette année, un tentacule s’étendra jusqu’au café la Bezotte de Yamachiche puisqu’un spectacle de conte y sera présenté le samedi. De plus, deux événements se grefferont à cette célébration de l’art oratoire, soit Brûler les langues avec Luc Massicotte et le Off poésie en collaboration avec Pierre Brouillette-Hamelin.

Plusieurs activités seront de retour cette année telles que le traditionnel concours de menterie et le Cercle des conteurs. Rémi Francoeur, administrateur du Printemps des Beaux Parleurs l’avoue d’emblée, le but c’est de rassembler autour de l’art de la parole. «Il y a quatre ans, on s’était donné comme mission de faire un événement mauricien et on imaginait même rassembler la rive sud de Trois-Rivières et le Centre-du-Québec qui pourraient être touchés par les activités qu’on organise ou que l’on inclut à notre programmation. Chaque année, on réussit à établir des partenariats différents dépendamment de ce qui se passe et de ce qui existe déjà. On combine les événements existants qui s’articulent autour de l’art de la parole comme ce fût le cas pour le Off festival de poésie qui s’est greffé à nous cette année.»

Dès le jeudi, un 5 à 7 donnera le coup d’envoi aux festivités au Temps d’une pinte alors qu’une soirée d’impro Whomboozle sera au Mauvais perdant alors que le concours de menterie prendra place au Caféier. Le vendredi, place à la Veillée des patriotes avec Alexandre Belliard au Temps d’une pinte où se déroulera également le Cercle des conteurs. La journée du samedi s’annonce fort chargée puisque Francis Désilets s’installera au Manoir Boucher de Niverville avec La Besace du conteur et, par la suite, il sera au Musée Pop avec L’Alambic. La même journée, la Tournée du quêteux sera à l’Auberge de jeunesse et le Off poésie envahira la Taverne Royale. L’événement Brûler les langues s’installera au Temps d’une pinte le dimanche en compagnie de Luc Massicotte alors que Cédric Landry prendra place au Manoir Boucher de Niverville avec Sur la piste à Avila. Les célébrations culmineront avec la Journée des Patriotes qui se déroulera au parc Victoria. «On veut vraiment créer un rassemblement. L’idée, c’est que toutes les initiatives qui touchent l’art de la parole, on puisse les inviter avec nous. À titre d’exemple, on vient d’avoir la confirmation qu’une conférence Creative Mornings Trois-Rivières le 17 mai à la microbrasserie Le Temps d’une pinte», ajoute fièrement M. Francoeur.

La programmation est disponible sur le site leprintempsdesbeauxparleurs.com ou sur Facebook.