La nouvelle saison de Pro-Organo Mauricie promet quatre événements ayant l’orgue comme point central. Pour les présenter, on retrouvait, mercredi, (de gauche à droite) Jean-Éric Guindon, président de Pro-Organo Mauricie, Luc Darveau, directeur musical de la Musique du 62e Régiment d’Artillerie de Campagne de Shawinigan, et Claude Beaudoin, organiste invité.

Quatre visages de l’orgue

TROIS-RIVIÈRES — Alors qu’on a craint d’assister au déclin définitif de l’orgue, il plane un parfum d’optimisme chez Pro-Organo Mauricie qui présentera une fois de plus quatre événements pour sa saison 2018-2019.

On profitera de l’acquisition de l’orgue virtuel J.-A.-Thompson pour visiter de nouveaux lieux et attirer peut-être de nouvelles clientèles. Ainsi, c’est à l’église du Très-Saint-Sacrement que sera présenté le premier des quatre événements le 27 octobre prochain à 19 h 30 pour une soirée de grande ampleur.

À cette occasion, on se rappellera le 100e anniversaire de l’Armistice avec l’Harmonie du 62e régiment de campagne de Shawinigan sous la direction du capitaine Luc Darveau. Pour rendre la musique plus singulière, on lui mariera l’orgue virtuel dont jouera Ïoan Bastarache, déjà membre de ce régiment.

Le deuxième événement de la saison aura lieu le 20 janvier à 14 h à la chapelle du Séminaire de Trois-Rivières alors que Richard Paré, titulaire des orgues de l’église Saints-Martyrs-Canadiens de Québec offrira une prestation en solo à la chapelle du Séminaire. Une prestation des élèves du Conservatoire de musique de Trois-Rivières est également prévue à l’horaire.

Retour de ce qui est en voie de devenir un classique des saisons de Pro-Organo Mauricie, soit la représentation de cinéma muet accompagné à l’orgue. Celle du 17 mars, à 16 h se fera en collaboration avec Ciné-Campus à la salle Léo-Cloutier du Séminaire de Trois-Rivières pour une présentation d’une série de courts métrages de Charlie Chaplin alors que Claude Beaudoin et Philippe Bournival se succéderont à l’orgue virtuel sous sa configuration d’orgue Paramount.

Classique encore que la rencontre annuelle d’improvisation à l’orgue qui aura lieu le 3 mai à 19 h à la chapelle du Séminaire. L’orgue du jubé rivalisera alors avec l’orgue virtuel une fois de plus mis à contribution.

Optimisme

Sans pavoiser, le président de Pro-Organo Mauricie Jean-Éric Guindon se réjouit de l’intérêt manifesté par les amateurs d’orgue pour les événements de son organisme. «Nous faisons nos frais, ce qui est bon pour un organisme culturel et encore plus quand il se consacre à l’orgue. Ça nous permet de conserver une programmation de quatre événements au cours de la prochaine année. Le gros changement de cette année, c’est l’ajout de l’orgue virtuel qui va nous permettre de faire des économies tout en faisant rayonner l’orgue désormais mis à la disposition de divers organismes.»

Preuve supplémentaire que l’investissement de Culture Trois-Rivières dans un orgue virtuel a été pertinent et précieux, non seulement sera-t-il au centre de la nouvelle saison de concerts de Pro-Organo Mauricie mais il sera également utilisé lors du prochain concert de l’ensemble Vocalys le 10 novembre comme il a fait l’objet d’un concert champêtre sous la tente en août dernier et devant 400 spectateurs alors qu’il a aussi été sollicité lors du concert Stabat Mater de l’OSTR présenté dans le cadre du dernier festival de l’Assomption.

Alors qu’on avait souligné avec beaucoup d’emphase le 100e anniversaire du déclenchement de la Première Guerre mondiale, il semble que le centenaire de l’Armistice suscite moins d’intérêt. Le concert du 27 octobre n’en a que plus d’intérêt aux yeux de Luc Darveau qui dirige le 62e Régiment de campagne de Shawinigan. «Ce sera un très bel événement qui s’inscrit en complément du concert que nous avions présenté en 2014 pour le centenaire du début du premier conflit mondial. Grâce à l’orgue virtuel, on pourra le présenter dans un nouveau lieu, l’église du Très-Saint-Sacrement que j’ai choisie après en avoir visité plusieurs. L’acoustique y est intéressante bien que ce soit un peu écho mais ça demeurait le meilleur choix dans les circonstances.»

«L’Harmonie offre un son éclatant avec la présence des cuivres mais j’ai choisi un répertoire pas tellement tonitruant pour atténuer ça. On aura forcément des moments où ça va cogner fort mais c’est bien nuancé. Ça va offrir un concert particulièrement intéressant à cause de l’émotion que le thème suggère et aussi à cause de certaines pièces comme la Suite slave d’Alfred Reed qui, avec l’orgue, devrait être quelque chose de vraiment spécial.»

L’entrée pour chacun des concerts de la saison de Pro-Organo sera de 20 $ mais on peut obtenir un rabais avec un billet de saison au montant de 70 $ qui donne également droit à un membership. On peut réserver sa place en contactant Pro-Organo par l’intermédiaire de son site Internet proorgano.ca ou par téléphone au 819-372-7652.