Une partie de l’équipe du FestiVoix avec le prix. Au centre, on aperçoit le directeur général de l’événement, Thomas Grégoire.

Prix excellence tourisme: belle récolte de la région

Trois-Rivières (GD) — Les initiatives de trois événements touristiques majeurs de la région ont été reconnues mercredi lors de la 3e édition des Prix excellence tourisme qui se déroulait à Drummondville. Le Festival western de Saint-Tite, le Grand Prix de Trois-Rivières ainsi que le FestiVoix font partie des quinze lauréats de cette soirée.

Le jury de ces prix présentés par l’Alliance de l’industrie touristique en collaboration avec le ministère du Tourisme du Québec a notamment décerné au Festival western le prix Initiative promotionnelle ou publicitaire pour son projet Portraits de cowboys, une campagne publicitaire diffusée à la télévision et sur le web avec la firme Acolyte. «Cette démarche distinctive s’inscrivait dans un plan d’action au niveau des communications pour amener notre marque à toujours évoluer. Ça aura permis de mettre en lumière la vie d’illustres compétiteurs et de connecter avec l’aspect humain derrière le sport de rodéo», explique Geneviève Frappier, coordonnatrice aux communications du Festival western.

Ces portraits de cowboys, qui peuvent être consultés à portraitsdecowboys.com, permettent de découvrir la cavalière Anne Lottinville et le bullfighter Dominic Roy. Cette initiative offre une incursion dans le quotidien de ces deux professionnels du rodéo qui laissent leur marque dans les grandes estrades de Saint-Tite, comme ailleurs, depuis déjà plusieurs années.

Le Grand Prix de Trois-Rivières a pour sa part remporté un prix dans la catégorie Initiative en gestion des ressources humaines, gestion des bénévoles. Cet événement touristique majeur pour Trois-Rivières repose sur l’implication de 1253 bénévoles et une quinzaine d’employés. Sans l’implication de tous ces bénévoles, il serait impossible de tenir un tel rendez-vous.

Des représentantes du Festival western de Saint-Tite, dont la coordonnatrice aux communications, Geneviève Frappier.

«On est très fiers d’avoir remporté ce prix, car ça vient valider nos efforts que l’on déploie pour prendre soin de nos bénévoles. Au-delà du pétrole, des biocarburants ou de l’électricité qui propulse les bolides en piste, le GP3R puise son énergie dans le temps, la passion et le dynamisme que nos bénévoles nous offrent pour faire rayonner Trois-Rivières, le Québec et tout le Canada partout sur la planète», estime le directeur général du Grand Prix de Trois-Rivières, Dominic Fugère.

Dans le cas des Prix excellence tourisme, le FestiVoix a décroché le Prix en tourisme accessible qui venait récompenser les efforts de l’évènement afin de rendre la culture accessible à tous. On a souligné les concerts présentés dans cinq CHSLD et deux résidences de la région, la mise en place de dispositifs adaptés pour la clientèle à mobilité réduite sur le site de l’évènement de même que l’accès offert au grand public à une offre musicale variée grâce au prix très accessible du passeport.

Le directeur général Thomas Grégoire a indiqué qu’il avait plusieurs motifs de fierté devant ce prix. «D’abord, il faut indiquer que c’est un prix très important parce qu’il représente une reconnaissance nationale de toute l’industrie touristique dans son acceptation large; ça ne concerne pas que les évènements. Nous étions finalistes dans trois catégories et nous étions les seuls dans cette situation: tourisme accessible, commandite et employée de l’année pour Judith Leblanc.»

Il s’agissait d’un quatrième prix pour l’évènement trifluvien qui a remporté deux fois le prix de l’Initiative en ressources humaines - bénévoles ainsi qu’une fois le prix de l’Initiative en tourisme durable. «C’est une grande fierté. Ça va bien avec les prix qu’on a gagnés au niveau régional comme le Radisson remporté l’an dernier comme l’année d’avant et le Grand Prix de la culture en 2018 en plus du prix en développement durable au niveau national. On ne travaille pas pour ça, mais c’est bon pour la notoriété de l’évènement, mais aussi de la région. Ça démontre qu’on a une bonne renommée dans le domaine du tourisme.»

Des membres de l’équipe du GP3R aux côtés du directeur général Dominic Fugère (à droite).

«Ça témoigne du fait qu’on est à la croisée de trois mondes: le culturel, le touristique et l’économique; on est un évènement multifacettes. On doit cet honneur à toute notre équipe et également au sentiment d’appartenance qui existe avec la population qui nous fait confiance à chaque année.»

Avec la collaboration de François Houde