Salma Hayek

Pour Salma Hayek, Hollywood voit les actrices comme des singes

Hollywood? Une machine qui traite les actrices comme des singes et s'en débarrasse si elles sont intelligentes. Mardi, l'actrice Salma Hayek a réglé ses comptes avec l'industrie américaine du cinéma.
Lors d'une table ronde organisée en marge du Festival de Cannes, l'actrice et productrice s'en est pris à la violence et au machisme d'Hollywood, où les jeunes actrices sont considérées comme des jouets par certains.
«Ils disent «trouvez-moi un singe» et peut-être que nous allons faire de l'argent. Et puis, ils se rendent compte que le singe sait compter et ils disent alors «tuez-le», a expliqué l'actrice mexicaine d'origine libanaise.
«Il est vrai que si vous êtes jolies, vous pouvez obtenir des rôles plus facilement, mais c'est très violent de penser que si vous êtes jolies, vous êtes forcément bêtes», a-t-elle déclaré.
Une erreur stratégique, juge l'actrice de 50 ans, compte tenu du pouvoir économique du marché féminin. «Ils ne se rendent pas compte de l'importance du public féminin. Nous avons été négligées depuis tellement longtemps qu'ils ne savent pas ce que nous voulons voir à l'écran», a-t-elle ajouté.
Salma Hayek n'a pas épargné le Festival de Cannes, qui a récompensé d'une Palme d'or seulement une femme dans son histoire (The Piano de Jane Campion, en 1993).